_/\_

_/\_

« Le disciple doit avoir pour idéal de se rapprocher de plus en plus du Verbe de Dieu. La première règle pour y parvenir, c’est de décider de ne plus médire, de ne plus calomnier, mais de maîtriser sa langue en se disant : « Si je me laisse aller, je ne posséderai jamais la véritable puissance du Verbe. Alors, il faut que je fasse attention. » Pendant une journée, qu’est-ce qu’on ne dit pas ! On lance des paroles, comme ça, à la légère, en pensant que si on s’est trompé ou si on est allé trop loin, il suffira de quelques mots pour réparer.

On ne connaît pas l’itinéraire d’une parole, les régions qu’elle traverse, les dégâts qu’elle y fait. Et même si on essaie de réparer ces dégâts, c’est très difficile, car entre-temps, d’autres couches se sont déposées, et il est difficile de les traverser pour toucher l’endroit où le mal a été fait. Qu’on ne s’imagine pas qu’il suffit de réparer le tort causé par des paroles en s’excusant ou en payant des « dommages et intérêts ». Devant les humains, peut-être, c’est réparé ; mais devant les lois astrales, devant les lois cosmiques, ce n’est pas réparé.

Voilà pourquoi il est bon de bien réfléchir avant de projeter des pensées, des paroles et des actions dans la création »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Poésie
Poésie Les poètes et les écrivains ont éclairés le monde par le talent de leurs écrits. Ils ont extraits de leurs inspirations profondes une substance précieuse dont s’est nourrit l’humanité grandissante. Ils ont éveillé en...
Shri Aurobindo
Auteur de La vie Divine 1 à 5. Une oeuvre majeure.       Extrait de ; “La Manifestation Supramentale sur la Terre” par Ashram – Pondichéry – Inde – 1957. L’idéal que nous nous sommes...
La Méditation – maj 7/07/2020
Notions philosophiques La méditation et le yoga sont en vogue de nos jours. Ces disciplines millénaires sont les prémices d’une société qui réalise plus que jamais qu’il est nécessaire de s’occuper de soi et de...
Les Pensées du jour de Mikhaël Aïvanov
Les Pensées  du jour de Mikhael Aïvanov : « Pourquoi se limiter aux rencontres que l’on fait dans le plan physique avec des êtres humains ? Il y a tellement d’autres êtres à rencontrer et...

La Méditation – maj 7/07/2020

Notions philosophiques

La méditation et le yoga sont en vogue de nos jours. Ces disciplines millénaires sont les prémices d’une société qui réalise plus que jamais qu’il est nécessaire de s’occuper de soi et de sa vitalité. Il existe une réalité intangible que le monde, pour une grande part, méconnaît. Il s’agit d’une vie dans la vie, une sous-couche de la réalité visible, un autre monde bienfaisant invisible tout autour de nous et parfois palpable pour les initiés et les âmes éclairées. Si l’esprit ne sonde que la surface du monde comment peut-il en comprendre les profondeurs et les subtilités ? C’est impossible. C’est en partie pour cette raison que le monde est “apparemment” dévasté. Le monde invisible est un univers qui contient ses propres lois au même titre que la terre possède les lois de la nature. Ces lois diffèrent de tout ce dont  nous avons été programmé depuis notre plus jeune âge. Le monde invisible est un sujet dont on ne se moque plus. Jadis  dans le monde dirigé par la matérialité il n’était pas dans le bon usage dans les discussions entre amis et dans les débats de sociétés de faire part de sa sensibilité pour des croyances en l’au-delà. Pourtant il existe bien un cheminement, une voie permettant de réaliser nos projets dans beaucoup de domaines. Une voie permettant à notre âme d’atteindre la créativité par l’éveil. Cette route éclairée permet de relier des milliers d’étoiles qui illuminent notre vie.

En vérité le monde visible et invisible sont les deux faces d’une seule et même réalité. L’inconnu fait peur. Le monde invisible fait peur. Il a été souvent assimilé aux  mythes et légendes. Il a été associé au spiritisme et à la sorcellerie, ce qui a valu à des âmes, en d’autres temps, d’être brûlées vives. Ces temps sont révolus pourtant les peurs sont restées. Les violences infligées ont placé un voile. Il s’agit des peurs ancestrales. Les religions ont une part de responsabilité. Une part seulement car dans les lois du monde invisible justement, chaque âme  est maître de son destin, ou doit tout tenter pour prendre le chemin de cette idéologie.

Dans le futur de nombreuses découvertes seront  mises à jour pour le plus grand bien de l’humanité. Elles permettront de développer des concepts et de bâtir des civilisations bien plus en affinités avec la biodiversité et les besoins essentiels. Les universités intégreront de nouvelles matières en sciences physiques, humaines et environnementales.

L’humanité va progresser et résoudre des énigmes dans beaucoup de domaines. Les mystères de la vie seront révélés. Les sociétés futures seront spirituelles. Le spirituel n’est pas réservé à une classe d’individus illuminés ou à des mystiques. Le spirituel est le fondement de l’âme. C’est un besoin impérieux pour l’âme de cheminer vers la connaissance et la compréhension de ces questions fondamentales ; Qui suis-je ? Quel est le but de ma venue sur terre ? Puis-je participer concrètement à l’évolution ? Les êtres humains engagés dans le service aux autres ont déjà une idée de la satisfaction issue par le travail entreprit pour servir une cause plus grande que soi.

 Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle, nous sommes des âmes spirituelles et éternelles vivant une expérience humaine.Bob Frissell ” 

L’être humain évolue sur une terre assujettie à la polarité ;  le négatif est composé d’une matière terrestre et éthérique dense et le positif constitué d’éléments subtils et énergétiques reliés au système solaire. Le cœur physique reçoit des courants telluriques et des courants cosmiques. Les énergies traversent les chakras et se rencontrent dans celui situé au niveau du cœur (Anahata). C’est à cet endroit précis que se produit un battement de cœur issu de la rencontre de ces énergies.

Il n’y a pas de projets que l’on puisse élaborer sans subir des conséquences fâcheuses si ce projet n’est pas associé avec intelligence à une une profonde réflexion. En créant aujourd’hui  avec discernement et sagesse nous récolterons à coup sûr demain des myriades de bienfaits. Par la pratique de la méditation et par l’étude il est possible de comprendre comment la force vitale régit notre vie. Cette force réside à l’intérieur de nous-mêmes. Nous possédons tous une opportunité merveilleuse  d’accéder à un réservoir de force et de puissance inestimable et intarissable.

La Méditation

La vitalité

Comment naît la vitalité ? Quelles sont les forces qui président en nous ? Il est nécessaire d’étudier pour comprendre ces processus issus des lois élémentaires de la vie. Cette étude permet d’apprendre quelles sont les mauvaises habitudes à évacuer de sa vie. Comment faire puisque souvent nous nous sentons faibles et dévitalisés ? Se poser et cesser toutes activités mentales amènent un calme propice à l’ouverture et à la floraison de l’esprit. Ce moment de répit permet de recharger les batteries. Consacrer un temps dans sa vie pour effectuer ce travail est une vertu noble, un bien précieux et rare quand l’on parvient à le mettre en oeuvre. La méditation permet d’acquérir tous ces avantages.

Lorsque nous parvenons à bâtir un temple de sérénité dans notre vie notre capacité à développer des desseins élevés s’accroît alors notre cœur s’ouvre naturellement. Là où nous avions l’habitude d’échouer subitement nous commençons à être victorieux dans nos entreprises. Lors de la méditation l’esprit est apaisé. Au début  il est difficile d’atteindre ce simple état de non-pensée. L’esprit vagabonde d’une pensée à l’autre, nous laissant peu de répit. Puis à force de persévérance nous observons  progressivement que cette immobilité est agréable puis très apaisante.  Puis cette expérience nous parle et nous apprend des choses essentielles. Nous commençons à apprécier ces moments de détente si bien que nous avons besoin de plus en plus à les réitérer.  Avec la pratique ces instants méditatifs  deviennent une aire de régénération incontournable.

Le détachement, la méditation et l’action :

Le détachement des sens installe le calme intérieur. Le calme intérieur amène la sérénité. La sérénité permet d’observer la vie avec précision dans le non-jugement. Le non-jugement apporte l’objectivité. De l’objectivité découle la compréhension large et la vision claire. La compréhension large apporte l’unicité dans le mental. L’unicité dans le mental apporte la force intérieure. La force intérieure apporte l’énergie vitale. L’énergie vitale permet l’alignement de l’esprit avec le présent. Cela  permet au mental d’accéder à la pensée juste. La pensée juste permet de déclencher l’action juste. Le détachement permet donc l’action juste. N’est-ce pas étonnant de comprendre que par un préalable d’inaction ou de non-action apparent, le détachement, on obtient l’action ? Un axiome est une vérité qui s’explique et s’exprime par elle-même. Le détachement est donc une action intériorisée qui génère une force intérieure. Celle-ci permet l’action extérieure. La méditation n’est donc pas la passivité même si durant la méditation le calme acquis est bien réel et semble être la seule vertus atteinte. Les effets bénéfiques de la méditation sont nombreux. Aujourd’hui de nombreux scientifiques commencent à s’y intéresser et à en découvrir les vertus.

La méditation est une action. Ceci est la leçon numéro un que tous les pratiquants doivent intégrer afin d’acquérir l’état d’esprit adapté au travail méditatif.

L’étude

Le mental vagabonde lorsqu’il n’est pas canalisé. L’énergie mentale non canalisée se volatilise, sans but ni dessein. Un mental canalisé génère une énergie subtile tout autour de l’être qui harmonise et régénère. Cette énergie est créatrice. Elle possède sa propre intelligence. Comment canaliser son mental et transmettre à l’esprit l’énergie créatrice ? C’est ici que commence la méditation. La méditation permet le détachement des sens afin que l’esprit puisse œuvrer dans la plus haute créativité sans être gêné par les tourments du mental. Lorsque nous sommes en état de réceptivité la fréquence vibratoire de l’aura est amplifié et harmonisé tout en étant apaisée. Le mental est comme un cheval au galop. Il ne s’arrête jamais à moins que l’on en prenne le contrôle. Méditer avec un mental agité est comme faire du pédalo dans une mer déchaînée.

Comprendre ces vérités est indispensable à la formation puis à l’étude. Bien sûr il y à le fameux diction qui dit que l’on apprend de ses erreurs et que tout ce qui ne tue pas nous rend plus fort. Il y a aussi le dicton du sage qui dit ” Ne prend jamais une grande décision sous l’emprise de la colère, hisserais tu les voiles dans la tempête ?” Ici dans shamballa.fr nous considérons que l’un des plus grands poisons qui soient est l’ignorance car celle-ci produit la répétition des erreurs et des mauvais choix que nous faisons dans la vie. L’ignorance préfigure au jugement gratuit et à toutes les dérives sociétales. Un défaut de l’être humain est de considérer parfois ce qui est étranger à sa culture et à son éducation comme étant ennemi. Cette petite parenthèse pour démontrer que la méditation participe aussi à la pacification de l’âme et à la tolérance.

Les aides

Des entités célestes sont en contact avec le plan terrestre. Elles aident les être-humains dans leur travail spirituel. Pourquoi ces entités merveilleuses et aimantes n’aident pas de façons significatives et plus évidentes ?

Si  l’univers semble infini les créatures qui le composent ne sont pas forcément dotés de pouvoir infini. Si nous semblons ne pas bénéficier de cette fameuse omnipotence du Divin la réalité est bien plus complexe que la capacité de notre cerveau à discerner le bien du mal.

Lorsque nous respirons l’air empli nos poumons et nous régénère. Inconsciemment nous ignorons les bienfaits produits par l’air dans notre organisme et nous n’y pensons pas à chaque instant car cela est un automatisme pourtant à chaque seconde cet air nous purifie et nous donne gratuitement quelque chose de précieux. Nous savons cela car nous l’avons appris. Depuis le monde invisible nous recevons à chaque seconde des bienfaits de forces provenant de l’univers. Ceci est une fonctionnalité qui régénère notre être de la même façon que l’air dans les poumons. Il n’y à aucune moralité ou justice dans ce processus, il y à juste un mécanisme, une loi naturelle issu de l’univers. Prenons un exemple, une créature extra-terrestre qui respire comme nous tombe d’un coup dans l’océan. Si elle n’a pas le réflexe de nager à la surface elle va se noyer. Encore faut il qu’elle sache qu’il y à une surface, qu’au delà de cette surface il y à l’air. Si elle n’y parvient pas et qu’elle périt cela n’est pas injuste, c’est juste à cause de l’ignorance.

Les humains sont des créatures capricieuses et émotives. Quand les émotions prédominent sur la raison le discernement est altéré. L’analyse d’une pensée ou d’une idéologie est tronquée. La notion de justice est difficile à établir. La notion du bien et du mal diffèrent d’une personne à l’autre pourtant chacun dans son fort intérieur semble avoir raison. Alors ou se situe la réalité ? Souvent en tant qu’humain nous considérons que si nous n’obtenons pas ce que nous désirons alors cela est injuste. Le désir fait parti des poisons qui empêchent la clairvoyance. La société nous apprends très tôt à vivre dans un monde ou nous pouvons obtenir beaucoup de choses. Certaines sont essentielles et indispensables tandis que d’autre sont inutiles voir pathogène .

La réponse est que des êtres de lumières sublimes agissent constamment et inlassablement. C’est nous qui ne percevons pas leurs présences auprès de nous à cause de notre attention qui est captée par des sujets terre à terre. Les humains possèdent cette intelligence et cette capacité de recevoir les bienfaits du ciel. Le monde d’en haut n’a pas besoin de démonstration pour agir ni de notre consentement dans une certaine mesure.

Il est juste nécessaire de créer les conditions d’apaisement à l’intérieur de soi afin d’accueillir ces entités célestes. Elles existent dans une fréquence vibratoire très élevés. Le corps énergétique de l’humain doit être capable de supporter des courants cosmiques puissants. Elles-mêmes sont capable d’abaisser leur taux vibratoire  jusqu’à un certain niveau. Voilà pourquoi il y a peu de contacts physiques. Les entités célestes évitent de venir physiquement à proximité de notre corps physique sauf dans des situations particulières. ” Aide-toi et le ciel t’aidera “. C’est nous qui devons élever notre fréquence vibratoire pour bénéficier d’aides accrues.

Il y a une autre raison qui est d’ordre temporelle. Le temps cosmique n’est pas le temps terrestre. Le temps sur terre est assujettie à la rotation de la terre autour du soleil. L’évolution d’une âme concerne un nombre considérable d’existences successives au-delà des limites du continuum espace-temps du système solaire. La destinée d’une âme se déroule dans l’Éternité. Cette dimension est vertigineuse pour un humain certes. Pourtant pour comprendre les processus vitaux de l’âme il est nécessaire d’étudier la métempsychose *(la réincarnation). Au fur et à mesure de cette étude précieuse tous les voiles de l’ignorance se dissipent et les mystères de la vie se révèlent de façon évidente. La méditation permet d’aligner les centres psychiques (les chakras)  et de contrôler la fréquence vibratoire des corps subtils. La méditation permet donc d’être approché par des entités bienveillantes du cinquième règne de la nature et ainsi d’être aidé dans notre cheminement.

Bien entendu le but de la méditation n’est pas de communiquer avec des entités célestes. Il s’agit d’un support, d’une aide possible. La méditation peut être vécu très simplement dans un travail d’introspection personnel et individuel afin de trouver la sérénité ou plus simplement une espace de détente.

* La littérature de Rudolf Steiner ; son étude sur la cosmologie et l’anthroposophie est l’une des meilleures méthode pour approcher la compréhension de la réincarnation. L’initiation ou la connaissance des mondes supérieurs.

 

Miracle
La Science de l'Être et le Miracle de la Vie CHAPITRE II _____________________________________________________________________________________________________________ Rencontre avec un Maître Nous les êtres humains, nous pensons que nous...
Lire la suite "Miracle"
Shamballa.fr
Shamballa.fr rend hommage aux Maîtres qui ont jalonné l’histoire et ont œuvré pour l’élaboration d’un monde inspiré par la sagesse, l’amour et la justice. Shamballa.fr...
Lire la suite "Shamballa.fr"
sagesse
 "Si tu parviens à ne point juger sept jours durant ton âme est sauvée." Sédir, Le Royaume de Dieu.  La quête de Sédir parait difficile....
Lire la suite "sagesse"
Le désert
Bien qu’il avait tout pour être heureux un homme s’ennuyait dans sa vie. Depuis toujours il rêvait de prendre la route pour découvrir les merveilles...
Lire la suite "Le désert"
le yogi
Le Yogi Dans une contrée lointaine vivait un Maître. Il était aimé de tous tellement sa bienveillance était grande et ses bienfaits envers les paysans...
Lire la suite "le yogi"
Virtuescope
      Fais tourner chaque jour la roue et regarde la magie des valeurs: une qualité sur laquelle se pose ta pensée met de...
Lire la suite "Virtuescope"
extrait de “La vie Divine” Shri Aurobindo
Shri Aurobindo Si nous affirmons seulement un pur Esprit et une substance ou énergie mécanique et inintelligente, appelant l'un Dieu ou Âme, et l'autre Nature,...
Lire la suite "extrait de “La vie Divine” Shri Aurobindo"
étapes de la méditation 
Étapes de la méditation  1 – Relaxation    2 – Visualisation  3 - Détachement des sens  4 – Respiration   5 – Méditation par le...
Lire la suite "étapes de la méditation "
Bien-Être
Il y à quarante ans les adeptes des médecines douces et du bio étaient considérés comme des marginaux. Les salons des médecines douces et de...
Lire la suite "Bien-Être"

Signification de Shamballa

Quelle est la signification de Shamballa ? Shamballa, Haut-Lieu ésotérique relié aux Maîtres de Sagesse et à la Hiérarchie Spirituelle, se situe sur une fréquence vibratoire non visible à l’œil nu. Ce lieu est un plan d’existence d’où la matière telle qu’elle est connue dans le monde moderne n’est pas perceptible par les sens ordinaires. Son existence n’a pas été découverte par la science actuelle cependant de nombreuses écoles ésotériques affirment que Shamballa existe bien.

Au sein de la congrégation des mystiques de par le monde les avis divergent. Certains pensent que Shamballa est non manifestée physiquement tandis que d’autres pensent que la Shamballa Céleste possède sa contrepartie terrestre. “Tout ce qui est en haut est comme tout ce que est en bas. La table d’émeraude.” Shamballa se situerait aux confins de l’Extrême-Orient, quelque part dans l’Himalaya. D’autres sources indiquent le désert de Gobi comme étant le lieu éthérique de Shamballa.  

Quant à la science elle rejette ce qui n’est pas démontrable avec les outils modernes. Elle estime que ces préoccupations ne sont pas sérieuses et appartiennent à un univers d’esprits illuminés, passionnés de mythologies et attachés à l’imaginaire. L’Accès à la connaissance universelle par le travail spirituel et par la méditation n’est pas accessible à son raisonnement. Pour un scientifique chercher et trouver des vérités fondamentale par soi-même est absurde. Cet état d’esprit est logique puisque les scientifiques ne connaissent pas encore la puissance et le potentiel de l’être humain. Les humains ne sont pas seulement des créatures terrestre. Ils sont des entités cosmiques ayant parcouru de nombreuses vies et acquis d’importantes connaissances qu’ils abritent au sein de leur tissu métaphysique. Le point de départ de la connaissance de la science actuelle se situe précisément ici, par la découverte de l’ ADN.

La science ne possède pas la vérité sur ces sujets. Pour comprendre le monde spirituel il est nécessaire de posséder un esprit ouvert. Il convient de consacrer le temps nécessaire à l’étude de réalités immatérielles et accorder à cet univers la possibilité de son existence. Ce travail objectif n’est pas réalisé par la science. Elle ne peut pas donner un avis pertinent sur les questions d’ordres spirituelles, pour l’époque actuelle.

Un autre écueil est que la science travaille essentiellement avec la technologie et souvent en concurrences avec d’autres groupes scientifiques ayant un état d’esprit et une méthodologie identique or le seul outil capable de percer les mystères occultes est l’esprit humain. Pourquoi la science n’a pas trouvé Shamballa ?  La science ne s’intéresse pas à l’occultisme. Elle considère que son rôle n’est pas d’éluder des mystères mais de vérifier des mécanismes tangibles, observables et vérifiables avec les outils de la science. La science est utile bien sûr et même extraordinaire quand elle oriente ses recherches pour servir de nobles causes et  participe intelligemment au progrès.

Le Soleil est la clé
La vérité est dans le Soleil. Le Soleil est vivant. Le Soleil est une entité. Les astres sont des entités. Le Maître communique avec les...
Lire la suite "Le Soleil est la clé"
Initiation
Jadis les sciences initiatiques étaient sacrées et hors de portée des profanes. Pour obtenir une initiation il était nécessaire d’appartenir à un groupe relié à...
Lire la suite "Initiation"
Signification de Shamballa
Shamballa, Haut-Lieu ésotérique relié aux Maîtres de Sagesse et à la Hiérarchie Spirituelle, se situe sur une fréquence vibratoire non visible à l’œil nu. Ce...
Lire la suite "Signification de Shamballa"
Le chemin de Lumière
Le chemin de Lumière Pourquoi les Maîtres de Sagesse font-ils un acte aussi immense que celui qui consiste à revenir sur terre pour servir les...
Lire la suite "Le chemin de Lumière"
Un état d’esprit
Shamballa, un état d’esprit Shamballa est aussi un état d’esprit, une posture intérieure permettant d’atteindre des qualités supérieures par un travail spirituel. Il s’agit d’un...
Lire la suite "Un état d’esprit"
L’humanité est Amour
L’humanité est Amour Dans les articles précédents il est expliqué que les êtres humains naissent avec le libre arbitre et aussi que des Maîtres de...
Lire la suite "L’humanité est Amour"
La Hiérarchie planétaire – Les enseignements d’Alice A. Bailey et d’Héléna Blavatsky
Les enseignements d’Alice A. Bailey et d’Héléna Blavatsky Quiconque s’est tant soit peu intéressé à l’ésotérisme a entendu parler des Maîtres de sagesse, de la...
Lire la suite "La Hiérarchie planétaire – Les enseignements d’Alice A. Bailey et d’Héléna Blavatsky"
Lotus
Lotus Le premier acte de la création fût la multiplication cellulaire. La propriété première d’un être humain est la transformation. Aussi loin que vous êtes...
Lire la suite "Lotus"

La spiritualité

Lorsqu’un enfant lève les yeux au ciel et demande à ses parents s’il y a d’autres gens qui vivent là-haut dans les étoiles il pose sa première question existentielle d’ordre spirituel.  La spiritualité est une notion étendue de la pensée. La spiritualité est un terme désignant des valeurs subjectives acquises par une posture de repliement de l’esprit à l’intérieur de Soi. Il ne s’agit pas d’un renfermement sur soi-même. Cette posture est un état de vacuité qui permet de discerner tout sujet avec réalisme. La spiritualité n’existe pas sans existentialisme. L’existentialisme étant que notre vie est gouvernée par les actions que nous produisons et qui déterminent notre destinée. La spiritualité n’est pas une démarche intellectuelle ni une philosophie. Elle n’est pas non plus une démarche mystique qui consiste à s’extraire des affaires humaines et chercher la vérité dans une montagne ou un lieu isolé.

La spiritualité est un chemin de joie et de lumière. C’est un parcours initiatique fabuleux durant lequel l’âme résout bons nombres d’épreuves de la vie par la connaissance de soi. Il n’y a pas de plus beau sentiment que celui de comprendre ce qu’il se passe en nous et autour de nous. Il n’y a pas de plus grandes aventures ni de plus grands trésors que de résoudre les questions cruciales comme : Qui sommes-nous profondément ? Qu’est-ce qu’une âme ?

L’âme est une entité qui s’incarne dans un corps physique afin d’y vivre une expérience au sein de la matière. Au démarrage de la vie l’être humain ignore qu’il est habité par une âme qui l’a choisi. Le chemin de Lumière évoqué par de nombreux écrivains, ascètes, spiritualistes, écoles ésotériques et Maîtres est une quête intériorisée menant à une compréhension large des lois naturelles, du cosmos et des formes de vies présentes sur terre et dans l’univers.

Cette discipline permet d’acquérir “la connaissance”. Cette connaissance n’est pas un but ultime à atteindre. La notion de connaissance ici n’est pas celle acquise au sein de l’éducation nationale et de la culture. Elle ne consiste pas à emmagasiner des tonnes d’informations et diverses matières dans le sens académique ou historique. Cette connaissance provient de l’école de la pensée juste. La connaissance spirituelle est la compréhension des principes de vies et des processus vitaux qui régissent l’univers. Elle permet de débloquer des capacités cachées et enfouies au plus profond du Soi. L’homme prend possession de ses “pouvoirs”, ce qui lui permet d’atteindre un état d’éveil puis un état de sagesse permanente. Cette sagesse atteinte produit la sérénité et la paix durable.

Cet état de vacuité atteint n’a pas de prix. C’est ici que la paix intérieure est atteinte. C’est ici que commence le mysticisme. Quand cette paix est établie il ne s’agit plus d’une théorie ou d’un concept réservés à des ascètes mais d’un état de conscience avancé très puissant qui permet dans le repli de l’âme d’actionner des pensées créatrices agissant dans la matière et ainsi dessiner les contours de notre dessein. Nous devenons l’artiste de notre vie. Nous ne sommes plus assujettis aux aléas de l’existence et de l’environnement. Nous prenons la barre de notre vaisseau et nous maîtrisons notre destin,  et ceci malgré les tempêtes et les ouragans.

“Je vois un but, je l’atteins, j’en vois un autre” Sédir Le Royaume de Dieu

La spiritualité est un état de conscience, un état d’être. On dit d’une personne qu’elle est “spirituelle”. Ces deux mots “être spirituel”, symbolisent les qualités de sagesses atteintes par un esprit éveillé. Les principales qualités acquises sont le discernement, la maîtrise de soi, le détachement des sens et la créativité. Le renoncement des mauvaises habitudes de vie qui empoisonnent le corps et l’esprit est crucial pour obtenir un véhicule propre capable de canaliser et assimiler les énergies subtiles présentes sur terre et dans l’univers. Ces énergies proviennent du magnétisme de la terre, les énergies telluriques ainsi que du soleil. D’autres énergies proviennent  du rayonnement produit par les constellations. Toutes ces formes d’énergies contribuent à l’élaboration de l’être spirituel qui produit lui-même sa propre énergie sous la forme d’une aura.

Dans le bouddhisme Orthodoxe l’état de paix constitue un des dix états de Bouddha. Dans cette pratique du Bouddhisme qui est une des branches du Bouddhisme traditionnel il s’appelle la paix indestructible. Cet état est atteint lorsque vous parvenez à dépasser la paix temporaire et les autres états inférieurs parmi lesquels sont  la colère et  l’avidité. Ces états inférieurs nourrissent l’ignorance et empêchent l’âme de progresser vers la lumière et la connaissance.  La paix temporaire est une étape dans l’ascension où la paix est réalisable et vécue mais dans une dimension  non stabilisée. Il faut parvenir à la maintenir durablement pour obtenir la paix indestructible. Il est possible d’osciller d’un état à l’autre et de retomber dans des états inférieurs par manque d’attention et de la perte de la vie présente. Les préoccupations existentielles étant les principales causes.

Dans le Bouddhisme Tibétain les moines récitent le mantra ” Aum mani pad me Aum” afin d’atteindre l’état de bouddha. La récitation du mantra est associée à la pratique de la médiation passive. Selon les Bouddhistes, la méditation permet d’atteindre le détachement des sens et le dépassement de Soi, de se libérer de la roue de la réincarnation et du karma, le Samsara,  et atteindre le Nirvana. Dans un film Tibétain merveilleux, Samsara, un moine médite dans une grotte trois ans, trois mois et trois jours. Le destin mettra sur son chemin une pure femme, une envoûtante paysanne. Son maître tentera de le détourner du chemin des plaisirs temporels. Le moine lui répondit que Bouddha lui-même en son temps enseigna que pour dépasser un attachement il convient d’abord de le vivre pleinement.

Dans l’ésotérisme le monde spirituel constitue une vie intégrale dans laquelle plusieurs strates d’états de consciences cohabitent. Il y a le monde tangible appelé monde manifesté puis il y a le monde invisible. La pratique de la méditation permet de relier ces deux mondes. Dans la Kabbale on évoque le un pour cent correspondant au monde matériel et quatre-vingt-dix-neuf pour cent pour le monde spirituel. Cultiver des vertus nobles participe à l’acquisition de l’Être spirituel relié à l’âme et aux quatre-vingt-dix neufs pour cent.

La spiritualité est donc plusieurs concepts à la fois. Elle est présente dans les religions et existait bien avant la naissance de la première d’entre elles. Il y a des milliers d’années des civilisations se sont construites en consultant les astres, selon des rites liés aux forces de la nature et aidé de leurs ancêtres. La spiritualité permet à l’âme de se connecter à des énergies subtiles provenant de plans d’existences supérieurs et d’accéder à des réalités émanant d’un monde sous-jacent invisible. Le corps physique est le support, le récepteur de la réalité métaphysique. Contrairement à une croyance répandue la spiritualité n’est pas un chemin de croix permettant d’échapper à la colère Divine. Elle est une méthode simple et naturelle permettant d’élever son âme vers des strates d’existences où la vision s’affine et l’intuition se révèle.

A notre époque des foreuses atteignent  des niveaux souterrains profonds afin d’y puiser des ressources naturelles et de l’énergie. L’être humain est capable de cela dans une autre mesure et avec son esprit. Il est capable d’atteindre des niveaux de consciences élevés, ouvrir un canal et recevoir une énergie gratuite qui participe à son évolution. Cette capacité sera prouvée et reconnue dans les temps à venir. Elle remplacera les systèmes de communications actuels devenus obsolètes. Dans un  avenir proche les êtres humains n’auront plus besoin de support pour communiquer. Ils utiliseront leurs esprits. Qu’est-ce qu’un téléphone si ce n’est un ensemble de composants archaïques réunis dans le seul but de capter et émettre une onde. Le cerveau est bien plus élaboré qu’un téléphone. Il dispose d’un cortex neuronal puissant. Il est alimenté par le magnétisme naturel irradiant l’être humain et que l’on appelle l’aura. Dans une ère proche la science possédera la compréhension de ce vaste processus. Bien-sûr aujourd’hui cette réalité semble fantaisiste. Elle nourrit les scénarios des films de science-fiction, pourtant la réalité a souvent dépassé la fiction. Chaque être humain possède en lui un ordinateur infiniment plus puissant que n’importe lequel des calculateurs du monde actuel. La fonctionnalité de ce computer est en position off pour l’instant.

La spiritualité permet donc de retrouver son état d’être humain originel, c’est-à-dire d’être humain cosmique. L’être humain est une créature vivante complexe et évoluée. Le curseur de la normalité se repositionne. L’homme ne gravit pas une montagne pour devenir plus grand. Il escalade pour revenir à son point originel qui est déjà grand. Toute réussite dépend d’un contexte qui lui-même est basé sur un réalisme. Si vos pensées sont ancrées dans le présent votre créativité sera d’atteindre un objectif utile, concret et réalisable à l’instant t. Vivre dans le présent produit un effet bénéfique; le déblocage des énergies contenues dans le corps sous forme d’émotions. Quand ces énergies sont disponibles la créativité est sublimée.

Dès lors, le terme “se poser les bonnes questions” prend un nouveau sens. Si notre démarche spirituelle intègre cette notion d’une quête vers le retour à la source plutôt que de rechercher l’élévation ou des supers pouvoirs alors chaque pensée commencera à produire une résonance profonde dans notre tissu métaphysique. Quand nous sommes dans cet état d’esprit notre démarche spirituelle s’affine. Ceci est la naissance d’un idéal puissant et utile qui est la base de la transformation spirituelle. Quand nous parvenons à mettre à jour cet idéal puissant il devient notre meilleur ami. Il s’agit d’une méthode pragmatique permettant de vivre avec bon sens.

Le fondement de la spiritualité est de découvrir notre nature profonde afin d’évoluer. L’attachement à la matière produit la souffrance et les peurs. C’est dans la quête de sa nature sublime et profonde que l’on trouve le détachement et la force intérieure. Les peurs réduisent l’énergie naturelle du corps et de l’esprit. Quand la vitalité est réduite les maladies s’installent. C’est souvent lorsqu’une personne est assujettie aux doutes les plus profonds et qu’elle connait les plus grandes difficultés dans sa vie qu’un Maître apparaît “comme par hasard”.

En conclusion la spiritualité n’est pas une discipline réservée à une élite d’êtres humains illuminés. C’est un processus universel d’évolution régi par des lois naturelles simples à acquérir et accessibles à tous. Quand vous vivez une vie éveillée vos intuitions profondes naissent et vous guident dans vos choix. Quand votre définition de la vie change votre perception change. Quand votre perception change votre capacité de communication est modifiée. Nous sommes comme une radio dans laquelle nous trouvons de nouveaux canaux et une nouvelle fréquence pour nous instruire, communiquer et progresser avec le monde.

On peut admettre le postulat que la spiritualité est une science de l’évolution. Quand on intègre cette matière on résout le pourquoi le monde matériel connait tant de difficultés. Cette matière sera enseignée dans les universités dans un futur proche. Elle s’appellera ;  La science métaphysique ou quelque chose de très proche. Elle sera mise à jour lorsque la science en comprendra les mécanismes et son utilité pour le bien commun.

_________

 

“Suis-je fou de croire que la terre et l’humanité sont sauvées ? J’aurais au moins rempli ma vie de jolis rêves, d’espoir et d’amour pour ce monde parfois tellement insensé.” 

 “Bats-toi pour un idéal élevé et vis cette vie merveilleuse à deux cent pour cent.”  Dr Emmet Fox

 

Shamballa

” Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle, nous sommes des âmes spirituelles et éternelles vivant une expérience humaine. ”  Bob Frissell

 

 

“Oui, nous vivons dans un univers où des choses merveilleuses se produisent. Non seulement la vie s’est épanouie, mais elle a fait naître la musique de Mozart et la poésie de Verlaine.” Hubert Reeves 

” L’homme est fou. Il adore un Dieu invisible et détruit une nature visible, inconscient que la nature qu’il détruit est le Dieu qu’il vénère.”  Hubert Reeves  

 

« Quelqu’un se plaint : « Je cherche la lumière, je prie tous les jours, mais Dieu ne m’entend pas. Je ne rencontre que des difficultés, je suis malheureux, malade, je ne trouve plus aucun sens à ma vie. » Mais à qui la faute ? S’il se débat parmi tant de difficultés, c’est qu’il les a attirées. Il dira : « Attirées ?… Mais comment ? Ce n’est pas ce que j’avais demandé. – Si, car tout en demandant vous avez négligé certaines lois. – Ah ? Je ne savais pas. » Peut-être, mais qu’il le sache ou non, il a transgressé des lois et maintenant il en subit les conséquences. L’ignorance n’est jamais une excuse. Si vous ne respectez pas le code de la route, la gendarmerie arrive pour vous mettre une contravention, et il est inutile de dire : « Mais, monsieur l’agent, je ne savais pas que… », il continue tranquillement à écrire la contravention, il ne veut pas entendre si vous saviez ou non ; pour lui, vous deviez savoir.
C’est donc à vous de mieux accorder votre conduite à vos aspirations spirituelles. Vous n’aurez plus l’excuse de ne pas savoir ; si vous êtes négligent, vous serez doublement coupable et vous souffrirez. »  
Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Commentaire sur la pensée du jour de Mikhaël Aïvanhov :

Parfois en lisant la pensée d’un Maître comme Mikhaël Aïvanhov on peut croire à tort qu’il réside de la rudesse et de la froideur dans ses propos. Il n’en est rien. Un Maître est un professeur de vie. Un Maître est un expert qui connait les lois de la nature et de l’univers. Il sait pourquoi l’être-humain peut se retrouver dans des situations difficiles. Souvent c’est parce qu’il y a eu négligence de bien des façons.

Bien entendu quand un Maître diffuse une pensée à la multitude il ne s’adresse pas particulièrement aux âmes affligées par des maladies ou la misère provoquée par la pauvreté et les guerres. Ceci est un autre sujet et fait l’objet de réflexions spécifiques. Un Maître ayant consacré sa vie à améliorer la condition humaine ne pense pas que des gens sont pauvres ou malades car ils n’auraient pas respecté les lois de la vie ou parce qu’ils sont ignorants.

Il y a dans la vie ce que nous humains considérons comme des injustices et qui est simplement la réalité de la vie. Cette réalité de la vie n’est pas parfaite. Certes il y a une forme de cruauté dans la vie de la même façon qu’il y a aussi beaucoup de beauté. Il y a des milliers de façon de découvrir la beauté de la nature. Dans cette même nature il y a aussi des proies qui se font dévorées par des animaux sauvages. Cela s’appelle l’évolution.

Chaque forme de vie existe selon des lois naturelles qui se sont mises en place durant des centaines de milliers d’années. La precieuseté de l’existence est d’avoir conscience que l’harmonie et l’équilibre sont des bienfaits comme des joyaux infinis. Voilà pourquoi il faut entretenir le bien-être et le maintenir en soi de toutes les manières possibles. Le bien-être est une force et un don de la vie. Voilà pourquoi un Maître comme Mikhaël Aïvanhov nous invite avec ses mots et ses métaphores à respecter les lois de la vie, toujours dans l’esprit du bien pour tous. Quand nous ne le faisons pas nous portons préjudice à notre personne mais aussi à la vie qui nous entoure. C’est ainsi qu’un Maître peut nous rappeler tous ces principes fondamentaux avec fermeté pour nous apprendre à être grand et fort au lieu d’être des petites créatures chétives sans énergie et sans desseins, se plaignant tout le temps de tout et finalement des autres. Au fond  il est comme un Père aimant ou un grand frère qui veut notre bien.  

Quel est le meilleur moyen de parvenir à ce résultat ? En commençant par changer les habitudes de vies dont on sait qu’elles sont nuisibles par des attitudes bienfaisantes.

Il y à un rapport de cause à effet entre l’être humain et l’univers, entre l’être humain et son univers intérieur. L’univers intérieur d’un être humain est étroitement relié à l’univers extérieur. Il possède aussi ses propres lois qu’il convient de respecter. votre corps et votre esprit sont votre temple. Ce temple est votre meilleur Ami. Un ami qui ne vous trahira jamais si vous le respectez.  C’est cela le propos de Mikhaël Aïvanhov. 

Le Soleil est la clé

 

Le soleil n’est pas qu’une masse d’énergie. Il y à une vérité très puissante dans le soleil. Le Soleil est vivant. Le soleil est une entité. Les astres sont des entités. Le Maître communique avec les astres. Il fait face à la lumière solaire et la Lumière cosmique. L’aspirant tourne le dos à la Lumière. Le Maître faisant face à l’aspirant lui renvoi naturellement sa Lumière. L’aspirant fait enfin face à la Lumière. L’aspirant faisant face à la Lumière la renvoi naturellement aux humains dans son proche rayon.

Les humains progressent de rayon en rayon jusqu’à atteindre le centre du soleil. Lorsqu’un humain atteint le soleil il devient aspirant. Quand un aspirant parvient à se maintenir à volonté dans le centre du soleil il devient un Maître. Lorsqu’un tel humain a atteint ce stade il est dispensé de la réincarnation. Il peut choisir de revenir sur terre pour servir et aidé l’humanité à progresser. C’est cela un Maître de Sagesse.

La plupart des Maîtres de Sagesse restent cependant éloigné des activités humaines car leurs niveaux d’énergies est tel qu’ils préfèrent ne pas interférer. Le libre arbitre étant le fondement même de la création.

Ce lieu habité par des âmes qui maîtrisent les cinq règnes de la nature est situé sur terre dans un plan éthérique. Pourquoi une âme ayant atteint le soleil est-elle affranchie de la réincarnation ? Parce que la réincarnation est étroitement liée aux influences célestes. Ces influences célestes sont régies par le soleil.

Dans chaque signe du zodiaque il y a des aspects positifs et négatifs. Comme une plaque négative d’un appareil médical exposée au rayonnement x durant quelques secondes des aspects de la personnalité sont imprimés dans le tissu métaphysique profond des êtres humains à la naissance par un rayonnement cosmique qui selon la disposition des astres dans les cieux exercera des influences spécifiques au cours du développement.

L’expérience de la vie sur terre est en réalité une formation permettant à l’âme de se construire un circuit énergétique puissant au sein de la matière afin de lui permettre un jour d’atteindre le Soleil et de résister aux puissants voltages des mondes éthériques parcourant l’univers. Quand l’âme atteint le centre du Soleil elle n’est plus sous l’influence des douze signes du zodiaque. Elle survole son thème astral et choisi son destin. Dès ce moment les pensées deviennent justes et l’action produit la création. C’est dans cette dimension que le Maître Jésus est capable de guérir des êtres humains atteints de maux incurables. C’est dans cette dimension que le Maître Bouddha a atteint l’illumination.

 

Le Chemin de Lumière

Pourquoi les Maîtres de Sagesse font-ils un acte aussi immense que celui qui consiste à revenir sur terre pour servir les hommes plutôt que de progresser vers des niveaux supérieurs d’existences ? Ces êtres humains vivent dans une conscience libérée de la dualité et dans un amour parfait comme les enfants. Quand la conscience dépasse l’individualité il y a un sentiment merveilleux qui jaillit. Cela s’appelle « l’Amour universel ». Celui qui vit au diapason de l’Amour universel se sent concerné par le sort de tout ce qui l’entoure. Jésus ressentait un amour profond pour tous les êtres-humains.

Il s’agit d’un amour qui englobe toute la création. Un enfant porte une grande considération à tout ce qui touche aux œuvres de son père. C’est un sentiment difficilement concevable. Jésus a pris le fardeau de nombreuses âmes et il les a guéris. Pour Jésus chaque être humain est son frère. C’est cela un Maître de Sagesse. Jésus fût l’un des premiers d’entre eux. Pourquoi Jésus possède-t-il cette prédisposition au bien ? Parce que son cœur est pur. Un cœur pur est capable d’entendre la vibration de la vie et de comprendre le sens de la création. Un cœur pur est capable de comprendre le dessein du Créateur. Dès lors il agit en affinité avec ce vaste projet et cette cause première. Pourquoi un cœur pur est-il capable d’atteindre la vibration du Créateur ?

En vérité tous les humains ont la capacité de faire de même. Le seul prérequis est l’Unité. Pour vivre dans l’Unité il est nécessaire de sortir des dogmes, des idéologies et des préjugés. C’est cela l’obstacle colossal que l’humain doit franchir. Cette vérité est d’essence subtile. L’esprit doit être calme et apaisé pour atteindre et comprendre cette réalité. Voilà pourquoi des moines, des prêtres, des mystiques, des yogis ou de simples êtres humains d’origine variés et diverses pratiquent la méditation. Ils ont compris que cette discipline est l’un des meilleurs moyens d’atteindre leur réalité, ou leur Créateur.

 

L’humanité est Amour

Dans les articles précédents il est expliqué que les êtres humains naissent avec le libre arbitre et aussi que des Maîtres de Sagesse interviennent pour aider les humains.

Le concept du libre arbitre existe. L’évolution a prévu qu’une âme peut être aidée quand des conditions sont réunies. En réalité toutes les âmes sont aidés. Cela s’appelle la miséricorde. Il s’agit d’un don naturelle du ciel envers l’humanité.

L’humanité est emprunt d’un statut d’honneur très apprécié en Haut Lieu. D’autres peuplades dans l’univers ne fonctionnent pas selon cette échelle de valeurs. Ce qui ne les empêche pas d’évoluer bien sûr.

La particularité d’un être humain est que quel que soit son degré de spiritualité il est capable de don de soi et d’altruisme et de rayonner et partager de l’amour. L’être humain est une créature d’amour.

Une autre disposition de la création permet aux humains d’obtenir de l’aide des plans supérieurs. Se croire seul est un concept d’ignorance profonde. Une âme n’est jamais seule.

Tout au long de sa vie elle obtient des aides même si le sentiment de solitude est bien réel.

 

 

 

 

Littérature Shamballa

La Société Théosophique (2) fût fondée par Helena Petrovna Blavatsky en 1875, à New York. H.P Blavatsky dans son livre majeur, la doctrine secrète évoque l’Atlantide, une civilisation ayant atteint un degré d’évolution supérieur à la civilisation actuelle. Selon ce récit les atlantes avaient réussi à canaliser l’énergie contenue dans l’univers afin de la domestiquer. Ils étaient capables de voyager dans l’espace à une vitesse supérieure à celle de la lumière. Les atlantes étaient connectés à Shamballa d’où ils reçurent leurs initiations et leur créativité. Pour une grande partie du monde scientifique ces histoires sont essentiellement des mythes et des légendes.

Pourtant dès le début du 20ème siècle quelques-uns d’entre eux curieux et désireux de repousser les dogmes se lancèrent à la recherche de Shamballa et de l’Atlantide. Une équipe de savants partis en Inde et au Tibet afin de découvrir si des Maîtres aux super pouvoirs agissant pour le bien de l’humanité existent bien. Cette histoire authentique a fait l’objet d’un livre mythique très célèbre dans la littérature métaphysique :  La vie des Maîtres de David Spalding.

Dès leur arrivée une suite ininterrompue de “hasards” va conduire les scientifiques auprès des plus grands Maîtres d’Asie dans une aventure palpitante et fantastique. Les scientifiques vont faire la connaissance de Maîtres possédant des pouvoirs surnaturels. Ils vont apprendre que Shamballa est habitée par des âmes ayant atteint un très haut degré d’évolution. Ces âmes supervisent l’évolution par l’entremise d’une vaste hiérarchie planétaire habitées par des entités célestes.

Ces entités cosmiques d’une dimension difficilement concevable maintiennent l’équilibre de la création. Shamballa serait supervisée par une vaste hiérarchie incluant de nombreux systèmes planétaires exotériques et ésotériques dont le centre est le logo solaire. Les Maîtres vont expliquer aux scientifiques médusés le déroulement chronologique et précis de la création du système solaire.

Ce secret délivré le plus simplement possible lors d’une conversation autour d’une tasse de thé est certainement l’un des plus grands mystères que tente de résoudre la science actuelle or les Maîtres connaissent parfaitement et en détails l’origine de la création du système solaire. Chaque planète provient du Soleil selon des événements cosmiques s’étalant sur des milliards d’années. Le soleil est un générateur de planètes. Le noyau interne génère une fusion colossale qui au bout d’un processus de plusieurs milliards d’années produit une explosion nucléaire. Une quantité phénoménale de matière solaire est expulsée vers l’extérieur dans son orbite. L’onde de choc produit par ce cataclysme cosmique repousse toutes les planètes vers l’extérieur du système solaire.

Chaque planète prenant la place de l’orbite de la planète précédente. Ainsi il y a quelques milliards d’années la terre occupait l’orbite qu’occupe Vénus aujourd’hui et Mars occupait la place qu’occupe la terre. C’est pour cette raison qu’il y a effectivement des traces de vie sur mars. Ce n’est pas un hasard si des états dans le monde investissent dans l’exploration de Mars. Dans quelques milliards d’années une nouvelle planète prendra la place de Mercure et Vénus prendra la place de la terre.

James Redfield dans son ouvrage :  La prophétie de Andes, nous mène au Pérou, dans la Cordillère des Andes puis dans des contrées amazoniennes inaccessibles à moins de connaitre les bons guides.

Un explorateur va découvrir des Maîtres habitants des lieux inconnus.Ils lui révéleront les secrets d’une énergie accessible au supra-mental et permettant au cerveau d’agir sur la matière par la maîtrise des émotions et des peurs et permettant à l’esprit d’ouvrir la conscience afin de dessiner son avenir.Les outils pour ce travail spirituel : la visualisation, le positif et l’amour.

Bouddha fonda le tantra de Kalachakra ; une discipline permettant d’atteindre l’éveil par la méditation, la compassion et le Dharma qui est l’observance et le respect des lois de la nature et ainsi accéder au Nirvana. Le bouddhisme tibétain évoque Shamballa comme étant un lieu peuplé d’avatars combattants les forces obscures présentes sur terre. Selon le bouddhisme l’amour, la compassion et le respect de toutes les formes de vie sont les qualités requises pour rayonner le seul remède qui sauvera l’humanité.

Omraam Mikhaël Aïvanhov fit de nombreux commentaires à propos de Shamballa et de l’Atlantide. Rudolph Steiner, écrivain, grand philosophe et métaphysicien du 19ème et début 20ème siècle évoque dans ses écrits le monde de Shamballa, un lieu proche du royaume de Dieu dont la substance, l’Akasha représente l’ensemble de la connaissance universelle au service de l’évolution. Steiner indique que l’homme est habité par des forces contraires afin d’enclencher des processus complexes dans l’âme permettant l’évolution. Steiner relie l’homme au cosmos. Steiner explique que le Maître Jésus réside à Shamballa d’où il prépare sa seconde venue sur terre.

Alice Bailey Fondatrice de Lucis Trust évoque l’existence de Shamballa dans l’intégralité de ses ouvrages ; extériorisation de la hiérarchie, traité sur les sept rayons, servir l’humanité, la guérison ésotérique, état de disciple dans le nouvel Age, initiation humaine et solaire.

Le secret de shambhala : Quelque part dans l’Himalaya, en un lieu mythique appelé Shambhalla, vivrait une communauté secrète chargée de l’évolution spirituelle de l’humanité. Simple légende tibétaine ou réalité ? Guidé par une série de coïncidences, le héros de James Redfield va partir en quête de ce lieu mystérieux et faire des découvertes inattendues.

Aidé du moine Yin et du lama Rigden, il va comprendre pourquoi personne n’a encore réussi à localiser Shambhalla. Aucun être ne peut y accéder à moins d’élever ses énergies et de se libérer de ses peurs les plus profondes. Épié par les services secrets chinois qui le prennent pour un agent secret, il poursuit une initiation difficile qui le mènera aux portes de Shambhalla, une ville extraordinaire habitée par des humains aux pouvoirs puissants. Ces êtres lui révèlent la onzième prophétie qui lui ouvre la vision du monde et de l’avenir.

La vie des Maîtres : L’histoire authentique de dix scientifiques athées et sceptiques se réunissant pour un voyage initiatique fabuleux dans les plateaux himalayens afin de vérifier si des Maîtres possédant des pouvoirs extraordinaires existent bien.

L’expérience qu’ils vont vivre dépassera tout ce à quoi ils étaient préparés. Ils vont rencontrer des êtres ayant atteint un degré d’évolution difficilement concevable par des esprits rationaux. Leurs définitions de la vie ainsi que leurs convictions seront définitivement transformés.

Affirmez la Sagesse Divine : Si vous souhaitez aidé à transformer en positif n’importe quel  état d’esprit d’un proche alors indiquez lui ce livre du Docteur Emmet Fox. Cet ouvrage exceptionnel devrait être distribué gratuitement par la sécurité sociale et les chefs d’entreprises. N’importe quelle nation se trouverait enrichie si ce livre faisait partie de son éducation nationale.

Cette description n’est pas exagérée. Le Docteur Emmet Fox est une personnalité forte et incroyablement talentueuse. Il a consacré une grande partie de sa vie à soigner ses concitoyens dans son cabinet médical. Il a décrypté les pathologies les plus complexes et en a trouvé les causes. Il a compris que la puissance du verbe est une force extraordinairement efficace pour toucher l’âme au plus profond et pour en guérir les racines. Toutes les maladies ont leurs causes dans le tissu métaphysique de l’être humain. Si l’on parvient à amplifier l’Aura par la pratique de la pensée juste on augmente son énergie vitale.

Le Christ en Vous ; Cet ouvrage est d’une puissance absolue. Il semble avoir été écrit par une civilisation ayant 200 000 ans de plus que nous. Il s’agit de paroles de sagesse ultime. Ce livre est la définition de la vie. Chaque phrase semble avoir été insufflé par le Créateur en personne. La création de l’univers est un acte d’amour.

C’est ce que le Maître jésus compris en son temps. Il ne s’agit pas de cultiver l’amour. Il s’agit de comprendre ce qu’est l’amour. Lorsque l’âme quitte cette fréquence vibratoire elle connait la souffrance et la discorde. La vibration première de l’âme est un cordon lumineux qui relie la création à son Créateur. Si vous parvenez à resaurer ce cordon doré vous résoudrez votre évolution.

  Fais tourner la roue et met de la couleur dans ta journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

huit + 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Swami Chetan

Conférence de Swami Chetan à Tahiti, Polynésie Française – Hotel Ibis 1987

 Traduit sur place de l’anglais au français par Radha, sa compagne.  

Je vous remercie pour votre présence. Beaucoup d’entre vous sont debout alors c’est dans cette attitude que j’aborderais cette conférence. Je m’appelle Chetan, Je suis né en Inde. J’ai étudié en Angleterre. Je suis diplômé dans la branche scientifique. La vie mystique m’a appelé et amené à vivre une expérience au-delà de la réalité qui m’a été inculqué par mon éducation et ma culture. Depuis, j’ai changé d’orientation. Ma mission aujourd’hui est d’aller un peu partout dans le monde pour partager le fruit de mes découvertes. Pour l’instant c’est le résidu de scientifique qui parle. (Rires dans la salle). Je ne suis pas venu ici pour vous prédire l’avenir ou l’apocalypse ou pour vous conduire dans un monastère ni pour vous détrousser. Non, plus sérieusement je souhaite vous parler du présent et du bonheur que vous pouvez consacrer dans ce présent. L’homme doit retrouver la voie de la sagesse. Il doit abandonner toute forme de violence et participer à la préparation du troisième millénaire. Nous avons une chance vraiment fabuleuse de vivre cette époque charnière. L’homme doit reprendre la place qu’il mérite dans la création, la place qui lui revient. Avec un certain travail l’homme est capable d’acquérir une totale conscience et maîtrise de lui-même ainsi qu’une créativité supérieure lui permettant d’ériger des œuvres grandioses. Imaginez ce qu’un homme bienveillant est capable de faire pour la multitude. Pensez à la force colossale qui se dégagerait de milliers d’individus motivés par la volonté du bien. Comment parvenir à changer les choses mes direz-vous ? Et bien en changeant vous-même.

Si vous admettez que vous pouvez dépasser les barrières de votre cerveau, l’intuition alors se produit. Quelque chose qui est inconnu et qui ne peut se produire que lorsque vous dépassez les limites de votre mental rationnel et de votre langage habituel. Cela ne veut pas dire que je sois contre le langage et le mental rationnel. Il est nécessaire d’avoir ces deux supports. Mais cela n’est pas suffisant. Et quand on réalise que cela n’est pas suffisant pour approcher la réalité alors on se demande à soi-même : Quel est le moyen de communication permettant de connaître la réalité du langage et de la rationalité ? Einstein à sa façon se l’est demandé. Il a obtenu une réponse. Il a trouvé une nouvelle théorie à partir de laquelle maintenant la théorie quantique ou subatomique s’appuie. Tous les scientifiques et inventeurs quels que soient les inventions qui ai été trouvé sur cette planète ne viennent pas seulement de l’approche rationnelle. Le scientifique ne fait une découverte que quand il arrive à dépasser la frontière du mental rationnel. Si l’on dépasse cette frontière qui a-t-il ? Il y a un état dans votre corps qui existe au-delà de ce que votre mental rationnel peut comprendre. Est-il possible que je puisse percevoir mon être sans utiliser la pensée ni le langage ? Est-il possible que sans l’identification donné par ma culture que je puisse arriver à identifier ce qu’il y a à l’intérieur de moi ? Est-ce que je peux identifier mon Soi ? L’identifier tel que je suis ? Vous êtes juste un jouet de la culture et de l’éducation où êtes-vous plus que cela ? Evidemment sans éducation, sans culture, pouvez-vous exister ? Cela semble impossible. Et bien cela est la cause principale d’une grande confusion en vous. Toute votre existence est identifiée uniquement par votre éducation et votre culture. Et tout ce qui est éducation et culture n’est qu’illusion ou une part infime de la réalité. Je ne veux pas dire en cela que ça n’a pas de sens. Je dis simplement que cela a un sens inférieur. Vous vous appelez par un nom, c’est nécessaire, vous avez besoin d’avoir un nom pour communiquer par le langage. Pour pouvoir penser vous avez besoin d’un certain nombre d’idées, de concepts et de théories. Mais la vie n’existe pas uniquement au travers de théories, des idées ou des concepts. Ce qui vient de l’extérieur est une partie temporaire de la vie. Ce sont des divisions lié à l’éducation.

C’est programmé de l’extérieur et c’est à partir de ce programme que vous vivez votre vie. Toute la société à un programme. Et toute la société fonctionne d’après ce programme qui vous à été implanté dans le cerveau. vous êtes juste des ordinateurs et des programmes. Des machines de la société. Si votre mère vous a répété que vous êtes chrétiens alors vous êtes devenus chrétiens. Il y a d’autres preuves que cela. C’est cela la conscience inférieure. Tout ce que vous faites par habitude et par répétition ne peut que nourrir une énergie mécanique qui appartient à une conscience inférieure. Votre façon de vivre est devenue tellement mécanique, basé sur ces répétitions comme un ordinateur.

Si l’on peut réduire cela est-ce que vous aurez le sentiment d’exister ? Bien sûr que oui. Quelle sera alors votre existence ? C’est cela le sujet. C’est ce que l’on appelle la conscience supérieur. Un état de conscience, un état d’éveil qui est au-delà des frontières du mental rationnel. C’est ce qu’Einstein sur un plan scientifique a trouvé en lui-même. Quand Newton était assis auprès d’un arbre il ne pensait pas à la loi de la gravitation cependant cette loi naturelle existait bien avant que newton ne la découvre. Il n’a fait que révéler la lumière d’une vérité supérieure rendu accessible par une conscience supérieure. Le moment ou votre mental rationnel dépasse la frontière alors le système entier de votre mental change. Toute votre façon de communiquer change. La science est en train de changer considérablement. On se rend compte que le langage est bien faible pour exprimer certaines réalités. Quand on parle de la physique des particules on se rend compte de notre handicap à cause du langage. Le monde scientifique cherche lui aussi une nouvelle dimension pour communiquer, pour ressentir, pour aller plus loin et s’approcher de la réalité. Car même si on ne connaît pas d’autres réalités, on ressent qu’il y a autre chose certainement.

Sur ce plan la religion a beaucoup progressé. Là où la science va aujourd’hui, la religion a déjà commencer ce travail depuis bien longtemps. Jésus à lever la main et les gens étaient guéris. Ce n’est pas des histoires. Les êtres mystiques ont trouvé les nouvelles capacités de la vie. Un état de conscience supérieur dans lequel ils vivent. Un état de conscience dans lequel tout est possible. Un état de conscience où il n’y à plus de limitation physiologique et biologique. Est-il possible de trouver les mêmes possibilités que ce que Jésus a manifesté ? Est-ce que chacun a les mêmes capacités que Bouddha a manifestées ? Chaque individu à en lui des capacités pour se dépasser. Si chacun a des capacités, où sont-elles ? Ma réponse est que chacun à des capacités mais dans une énergie non manifesté. Einstein a travaillé pour chercher la vérité. Il était un simple clerc travaillant dans une administration mais profondément, il cherchait. Il cherchait comment interpréter le temps absolu. Comment interpréter l’espace absolu ? Comment le temps et l’espace peuvent-ils se relier ? Sans aller à l’école pour cela il a trouvé sa théorie. Et nous sommes tellement fier de cette théorie. C’est sur sa théorie que toute la théorie quantique est basée. Vous voyez la contradiction ? Quelqu’un qui n’était pas prédestiné à la base à cela a trouvé lui-même cette théorie.

Vous avez tous cette forme de possibilité en vous. Mais quelque part elle est bloquée. Pourquoi ? A cause de toutes vos crises intérieures, crises rationnelles, crises économiques, crises psychologiques. Toutes ces crises bloquent votre énergie naturelle du corps. Les scientifiques comme newton, Einstein ou les êtres mystiques comme Jésus et Bouddha, avaient des possibilités et des capacités que vous, n’arrivez pas à débloquer. Est-ce que c’est réalisable ? Oui mais il faut dépasser l’approche rationnelle du mental et dépasser la communication étroite du langage. Si vous dépassez le langage quelle va être alors la nouvelle dimension de votre vie ? Le silence. Il y a un code du langage dans le silence mais vous ne le connaissez pas car vous vivez au travers du tumulte du langage et dans le tumulte de votre vie moderne et de vos technologies. Votre langage est votre conjoint. La demande de la conscience supérieure c’est d’aller au-delà du langage. Bouddha a enseigné le chemin du silence. Jésus a enseigné le chemin de l’amour. L’amour ne demande pas de langage il ajuste besoin des yeux. Quand vous êtes dans un amour profond il n’y a pas besoin de langage. Quand vous aimez quelqu’un vos yeux lui disent. Vos yeux communiquent. Votre cœur communique. Quand l’amour passe au travers du filtre du mental, il est corrompu. Pour beaucoup, vous ne connaissez que l’amour au travers du langage. La beauté de l’amour fleurit au-delà du langage. Et c’est pour cette raison que Jésus a enseigné le chemin de l’amour. Et Bouddha le chemin du silence. Ces deux instructeurs savaient que c’est les seuls chemins pour approcher la réalité.

Votre approche rationnelle ou votre analyse microscopique ne pourra jamais concevoir la réalité de Dieu. C’est impossible. Un obstacle majeur est que vous vivez dans le passé. Vos pensées sont préoccupés par le passé ou soucieuse du futur. Or la vie existe au présent. C’est pour cela que vous passez à côté de la vie, de votre vie, parce que vous n’êtes pas dans le présent. C’est pour cela que Bouddha a dit « Vivez ici et maintenant.» Bouddha et Jésus ont trouvé le chemin. Ce chemin est à l’intérieur de soi. Comment aller à l’intérieur de moi ? En développant mon mental intuitif. En développant la connaissance spontanée. La connaissance intuitive. Si mon corps est bloqué, comment puis-je le libérer ? Votre corps a des stations de réceptions particulières. Ces stations sont responsables des fréquences du corps. Ces stations sont appelés chakras ou centres d’énergies. Si l’on peut harmoniser ces centres énergétiques sur la bonne fréquence on peut alors introduire un nouveau programme dans l’ordinateur. Et ce programme vient en plus du langage habituel. Lorsque votre corps sera harmonisé avec ses centres énergétiques, certains transistors de votre être se mettront en activité et pourront développer un nouveau langage.

Si vous arrivez à faire vibrer votre corps sur une fréquence plus élevé alors votre corps pourra vous révéler toutes les œuvres non manifesté encore à l’intérieur de vous. C’est dans cette conscience que Bouddha connut le Nirvâna. C’est dans cette conscience intérieure que la paix peut être trouvée. La paix n’est alors plus un concept. La paix s’établit dans l’existence. Vous pouvez réaliser la paix telle qu’elle est. Aujourd’hui lorsque l’on parle de la paix, ce n’est qu’au travers d’un concept. Vos douleurs et vos souffrances existentielles sont les résultantes d’une fréquence inférieure. Si vous changez la fréquence du corps énergétique, il trouvera cet autre langage qui lui apportera la paix.

Quand le corps parle ce nouveau langage du silence, alors la méditation se produit. C’est à dire que l’unification est retrouvée. Le temps est un mouvement. Un mouvement dans l’espace. La pensée est un mouvement. Un mouvement du mental. S’il n’y a plus de mouvement du mental on sort du conditionnement du temps. On entre dans un état de détachement. Quand le mental conserve la notion du temps, il s’agite. Le mouvement du mental dépend du temps. Il y a alors une danse qui se produit dans votre corps et qui harmonise tous les différents corps. C’est cela la méditation. C’est cela le Samadhi. C’est cela l’état sans pensée, peu importe le nom qu’on lui donne. Dans cet état vous avez un ressenti, uniquement un ressenti. Ce que l’on appelle paix, calme, en réalité le mental ne sait pas le définir puisque ce n’est pas lui qui l’expérimente. Le mental ne peut pas le réaliser lui-même, ce n’est pas dans son caractère. Quelle sera la nouvelle situation si vous arrivez à séparer votre mental du temps ? Il n’y a plus de temps. Et quand il n’y a plus de temps pour vous cela veut dire que vous atteignez un état individuel d’éveil. Un éveil intérieur qui vous permet d’aller au-delà du temps. Quand votre éveil intérieur s’est libéré du temps vous êtes allé plus loin dans un état relatif, vous avez transcendé le temps qui est en vous-même. Cela ne veut pas dire que vous avez transcendé le Temps. Cela veut dire que vous avez été au-delà d’un état qui était limité par cette planète. La terre bouge, la vitesse de la terre est reliée à la vitesse de votre mental.

Quand vous dépassez cet état vous vous retrouvez dans une unité complète. Quand vous revenez d’une méditation vous vous apercevez qu’il a pu s’écouler de longues heures qui vous ont paru quelques minutes. Quand vous revenez d’une méditation, pendant quelques secondes vous ne pouvez pas bouger vos mains, vos pieds parce que votre corps était dans un état de parfaite immobilité. Vous aviez transcendé le temps et le mouvement. L’unité s’est établie en vous durant la méditation. Au-delà de la sensation du temps physique. Quand vous parvenez à l’éveil votre conscience va au-delà de la sensation du corps physique. Il y a alors un autre sens du temps qui arrive. C’est ici que commence le mysticisme. L’éveil intérieur a dépassé cette échelle du temps. Mon mental a pris peur car il ne connaît pas l’existence de cet état. Il se demande : «_ Est-ce que je suis normal, tout vas bien ?» Comment pouvons-nous trouver cet état de méditation, atteindre ce ressenti de paix intérieure, même dans le quotidien ? En transcendant sont mental sur un mental supérieur. Un mental supérieur qui lui a un ressenti car mon propre mental ne sait pas ce qu’il s’est produit mais si j’ai développé mon mental supérieur cela va permette qu’il dépasse le mental physique. Quand un mental supérieur arrive à être conscient au-delà du système solaire, quand ce mental domine votre propre mental rationnel, qui lui est limité par le conditionnement du temps dans notre système solaire, alors quelle sera la nouvelle situation ?

Actuellement vous savez que le mental bouge, c’est sa nature. Il est en mouvement. Quel est le caractère du mental supérieur ? Quel est le caractère de ce qui est au-delà du temps ? C’est un état de paix. Aussi cela veut dire que ce mental supérieur peut vous ramener cet état de paix dans votre conscience et dans votre vie quotidienne. Vous pouvez avoir en vous le mouvement du mental qui travaille et vous pouvez obtenir en même temps un mental supérieur au-delà de tout cela qui est calme et en paix. Quand vous arrivez à réaliser les deux caractères du mental, quand un mental supérieur arrive à maîtriser un mental inférieur ils travaillent en père, en continuité. Ils ne s’immergent pas, l’un ne détruit pas l’autre.

L’homme atteint alors l’état d’éveil, son état d’être humain supérieur. L’homme se libère de la roue de son karma comme le fit en son temps Bouddha. Il n’est plus assujetti aux influences célestes car le mouvement des astres n’a plus de répercussions nocives. L’homme prends son destin en main et choisi lui-même sa vie. Cela veut dire qu’il sort de la souffrance pour entrer dans la paix, la joie et la créativité supérieure. Il connaît alors la douceur et la sagesse. Cela ne veut pas dire que l’on va cesser l’action. On va vivre l’activité. Se détacher de l’action ne veut pas dire qu’il faut cesser l’activité habituelle. L’action va se poursuivre. La transformation de l’être humain est de trouver son mental supérieur. La propriété du mental supérieur est d’apporter la douceur, la paix, la sagesse. Transformer son mental en mental supérieur c’est comme un upgrade, une mise à jour. Quel sera le changement ? C’est la façon de voir les choses qui est différente. Le soleil et le ciel seront les mêmes. C’est notre compréhension de ce qui nous entoure et de nous-mêmes qui sera différente.

La qualité du ressenti de la vie aura changé car il ne sera pas limité par les blocages physiques. La qualité du ressenti des autres et la communication qui en découle. Quand vos émotions ne seront plus prisonnières des conditions de vos sens physique vous pourrez alors aller plus profondément dans des émotions plus proches de l’existence. Toutes choses seront vécues complètement comme une action parfaite, une action harmonisée. Vous avez besoin de cette perfection. “Je dois chercher mon calme. Je dois trouver l’équilibre entre les deux sphères.” Le karma est ce que vous avez à vivre et à partager. Il faut finir ce qui doit être vécu et accompli dans cette vie. L’attachement est un karma, il faut le vivre et le finir. Le karma commence par l’attachement mais pour s’en débarrasser il faut le vivre. Il y a deux forces qui agissent dans ce monde. Sur ces deux forces là se situent l’attraction et la répulsion, attachement et détachement et notre éveil intérieur est de passer au travers de cela. Quand le mental supérieur dépassera le mental inférieur, l’âge d’or naîtra pour vous avec toutes les propriétés qui le caractérise.

Quand il se manifestera dans la société ce sera le début d’une nouvelle ère. Vous aurez les mêmes choses à vivre mais ces choses ne vous perturberont plus. Elles se dérouleront. C’est une telle éducation intérieure dont vous avons besoin. C’est cela réellement le besoin de la société. C’est cela réellement le sens de la vie, de votre vie. Pour cela vous devez travailler à ouvrir cette conscience supérieure qui réside en nous.

Tant que cela n’est pas une expérience spontanée et continue cela n’est pas l’illumination. L’illumination veut dire vivre continuellement cet état spontané. C’est cela le nirvana. Cela veut dire que ce mental supérieur me permet de voir mon karma. Je comprends le sens de ma vie qui se déroule devant moi. Je ne suis pas attaché aux situations qui se présentent à moi chaque jour. Quand vous parvenez à trouver cette fréquence en vous, alors vous manifestez ce que l’on appelle l’état de Bodhisattva. La méditation ne peut se produire que quand votre corps a changé sa fréquence vibratoire. Quand votre mental et votre cerveau ont orienté leur fréquence vers une autre dimension. A l’instant où cette fréquence est trouvée, les pensées s’arrêtent. L’intuition commence, l’inspiration est trouvée, les visions se produisent et la vie se révèle. Jésus est vivant comme vous êtes vivant. Bouddha vous dit « Vivez maintenant.» Ils sont sur une autre fréquence. Ils peuvent communiquer avec la fréquence de la planète terre. Ils ont une autre dimension du temps. Ils ont une autre dimension de l’espace. Ils se situent sur une autre fréquence sur un autre plan que les mystiques appellent Shamballa. Un plan qui se situe au niveau le plus proche de l’absolu.

Aussi Bouddha peut communiquer avec vous. Ce n’est pas des blagues. Ce n’est pas étrange pour lui. La grâce de Jésus peut descendre sur vous. Cela n’a rien d’étrange pour lui. Mais pour vous communiquer avec Jésus et Bouddha est très difficile. Votre corps n’est pas sur la bonne fréquence, c’est première cause. Deuxième cause, sur la planète terre nous vivons dans une conscience très inférieure à la capacité réelle de vie et de pouvoir que vous possédez tous. Si l’on considère la galaxie dans laquelle nous nous trouvons, Jupiter ou Vénus sont très proches de l’absolu. La vie existe sur d’autres planètes que les scientifiques n’ont pas pu appréhender mais pas seulement sous une forme de vie physique, c’est une vie sur une autre fréquence. Un jour la science découvrira tout cela.

C’est le but de la science de découvrir la réalité. Un jour la science découvrira l’existence d’une forme de vie sur des planètes beaucoup plus proches qu’on le pense. C’est souvent ainsi, l’homme recherche dans l’infini ce qui est à votre porte. Quand ces réalités seront reconnues il n’y aura beaucoup de découvertes extraordinaires qui seront révélés. Les secrets de la vie étaient jadis conservés et retransmis exclusivement de maître a disciple. Cette connaissance est accessible aujourd’hui à toute âme dont le cœur est suffisamment vaste pour la recevoir. Le plus grand secret qui soit c’est qu’en réalité il n’y à aucun secret. De la même façon que le soleil diffuse sa lumière sans préjugé ni réserve, l’âme peut atteindre la compréhension de la vie et de toute chose. Il suffit de le demander et de le vouloir sincèrement. Fin

 * * * * *

Source Ci-dessous : http://troismondes.canalblog.com/archives/2006/06/18/2105890.html

Né au pied des Himalaya, d’une mère hindoue traditionaliste et d’un père adepte du christianisme, Swami Cheetana appris très vite le dépassement des dogmes pour aller à la recherche de l’essence. Après des années de ‘physique’ pour ses études et de ‘métaphysique ’pour sa quête personnelle, il s’est arrêté auprès d’un maître nommé Satcha (conscience), partenaire spirituel et ami de Sri Aurobindo et de Krisnamurti. Il appartient à la ligné des maîtres agissant par la grâce efficace qui passe par la personne et non par les rituels. Sa voie est celle de l’expérience et non des dogmes. Sa facilité de contact, son humour, sa simplicité le rendent tout de suite abordable et procurent très vite le sentiment de le connaître depuis toujours. Sans faire de morale, sans contrainte, sans discipline imposée, il nous mène à expérimenter notre propre chemin en toute liberté. Pour reprendre un mot du vocabulaire internet, on pourrait dire de Swami Chetan qu’il est un‘ moteur de recherche’ : demandez et vous recevrez, mais ce sera toujours à vous de choisir. Quel est le plus grand pouvoir sur cette planète ? demande Swami Chetan en préambule. La séduction, répond-il. Il s’agit d’un programme très profondément inscrit dans notre conscience. Mais elle ne concerne pas le corps uniquement, seulement en partie. Le but de la séduction est orienté vers la possession, parce qu’elle correspond à une recherche de sécurité. Pour mieux comprendre d’abord les exigences du corps, Swami Chetan se réfère à la philosophie hindoue, selon laquelle le corps est composé de cinq éléments : la terre (qui est sa structure), le feu, l’air, l’éther et surtout l’eau, qui constitue les 90 % du corps, donc son élément dominant, et le domaine symbolique des émotions.

« Plus nous sommes dominés par l’élément eau, plus le corps est émotionnel ». Ainsi l’être humain est un être avant tout émotionnel. Des pulsions fondamentales rendent le corps esclave de ses désirs. Il existe cinq pulsions primordiales ;

  1. la pulsion sexuelle est la toute première, « le premier miracle de cette énergie par laquelle nous sommes nés »,
  2. l’agression est impulsion naturelle liée à un déséquilibre de la pulsion sexuelle,
  3. la domination : c’est ce qu’on cherche dans les relations avec les autres, dans toutes leurs formes,
  4. le désir de possession : car « tout ce qui est beau, on veut le garder »,
  5. le besoin de reconnaissance, au sens d’être reconnu, la recherche d’une identité.

La pulsion sexuelle est là pour nous rassurer que nous existons, ainsi « le sexe est né dans la matrice de la peur ». Le déséquilibre des pulsions est la source de confusions, de frustrations et d’insatisfaction provenant du mental. L’art du yoga spirituel vise à transformer ces pulsions en énergie créative, et cette énergie ne peut être que sacrée. Il existe forcément un but suprême : quand le sexe devient amour – quand la séduction devient totale. Krishna était un grand séducteur, mais de quelle sorte de séduction s’agit-il ? Le corps n’est pas seulement chair mais énergie vivante. Ce que nous voulons tous, c’est trouver un contact qui donne la paix intérieure – la simple séduction du corps n’étant qu’un point de départ. Le corps n’a pas besoin d’imagination mais d’amour, de paix, de douceur, d’harmonie.

La séduction ne sera alors pas seulement un jeu de l’esprit mais un art spirituel où le corps va révéler son potentiel d’énergie, devenir un corps sacré. Notre but sera ainsi de trouver paix et amour dans et par le corps. Mais le corps veut une expérience directe, sans intermédiaire, par implication, tandis que l’esprit a besoin du langage, de l’ordre de l’explication, de la déduction, de l’analyse. C’est pourquoi c’est le corps qui doit connaître l’illumination, et non l’esprit. Cette illumination qui est une fusion de l’âme et du corps dans une extase, un orgasme complet. Si la séduction apporte un élément de paix, c’est le début de la vie spirituelle. L’esprit peut être très (trop) éduqué alors que le corps souffre ; être heureux, c’est pour le corps la première et dernière demande ; son but est d’explorer cette énergie du bonheur.

Mais en Occident, on ne comprend l’apprentissage que par une approche rationnelle. Toutes les approches intellectuelles apportent des tensions. Pourtant le miel est dans la bouche et le visage le dit… il en va de même quand la spiritualité s’installe dans le corps. Alors comment réaliser ce nouvel ‘investissement’ dans le corps ? Chacun doit trouver sa réponse. Je dois aller vers quelque chose qui va me donner une danse intérieure. Toute ma vie j’ai été un grand rebelle et j’en suis arrivé à la conclusion que tant qu’on ne peut pas investir ainsi, le corps ne sera pas heureux. Je respecte la beauté du corps, le sourire du corps ; quelle que soit la religion, ce n’est pas un problème. Nous avons besoin d’un support corporel de représentation de la présence (Jésus, Bouddha…) et de même, la communication entre maître et élève passe au niveau du corps. Ma religion c’est celle du corps, pour trouver le bonheur des corps sans interférence du mental. Energie qui a été gaspillée et que je vous propose de restaurer, qui est une énergie de l’amour, quelle que soit la situation.

La question pour chacun sera : comment je peux trouver mon bonheur, pour ne plus être dépendant. Comment transformer le sexe en amour, l’agression en tolérance, la possession en non attachement. Est-ce qu’il y a paix, amour, harmonie dans mon corps ? Et comment le savoir ? Quand on a goûté le miel, on en connaît le goût ; quand il y a un besoin, il y a une réponse. L’amour ne peut pas être possédé, c’est quelque chose à partager. Plus on en donne, plus on devient un océan d’amour. C’est un processus de filtration que nous allons effectuer pour ne garder qu’amour, légèreté, vide, afin de trouver le contact en nous pour laisser l’amour couler librement. La spiritualité n’est pas une fin en soi mais un moyen; nous avons cette énergie, il reste à l’enflammer. Cela aura lieu en s’en remettant totalement à une relation de l’intérieur. Chacun a le droit de devenir un être spirituel.