Shamballa

Shamballa

Les Maîtres de Sagesse

Nouveautés

Sagesse
"Si tu parviens à ne point juger sept jours durant ton âme est sauvée." Sédir, Le Royaume de Dieu. La quête de Sédir parait difficile. Elle est cependant la clé qui ouvre les portes de la...
La Science de l’Être et le Miracle de la Vie
« Peut-être que Dieu n’existe pas. Mais si son concept a permis à l‘homme d’accéder à des capacités supérieures et de devenir meilleur, alors Dieu est la plus géniale et la plus extraordinaire des inventions...
Santé naturelle et nutrition
Il y à 20 ou 30 ans les adeptes des médecines douces et du bio étaient considérés comme des marginaux. Les salons des médecines douces et de l'alimentation naturelle étaient peu fréquentés. Il était possible...
Fête du Wesak
Signification de la fête du Wesak cliquez ici La question quand on est croyant est : qu’est-ce que Dieu attend de moi ? S’il pouvait me chuchoter à l’oreille quelles sont les recommandations qu’il me...

Pensée du mois de Shamballa.fr

        

Chaque réveil de votre existence est pareil à la naissance de l’univers. Chaque réveil est une aube nouvelle, une chance d’effacer les erreurs et d’écrire une nouvelle histoire, d’écrire l’histoire de votre vie. Cette histoire est droit devant vous. Prenez la barre de votre vaisseau et soyez le capitaine qui décide du cap et le maintien. Le capitaine ne se laisse pas subjugué par le doute généré par la tempête. Votre vie est pareil à l’univers, grande et novatrice. Votre destinée est pareil à l’océan, toute les destinations sont possibles. C’est vous qui choisissez. Quand vous regardez un ciel étoilé vous constatez qu’il n’est pas une image figée. L’univers se transforme à chaque seconde. Il est empli de vies et d’intelligences.

Dès les premières secondes de votre journée au matin remémorez vous ces vérités durant quelques instants. Visualisez la terre au centre de l’univers. La terre est infime dans cet espace infini pourtant elle abrite une humanité capable de paix, d’intelligence et d’amour. La terre est immense. Elle est l’endroit idéal pour l’épanouissement d’une multitude de formes de vies. Quand un être humain est placé dans des bonnes conditions l’âme se pacifie. La vertu est la propriété première d’un être humain. Placez-vous dans des bonnes conditions. Placez-vous dans un état d’esprit créateur de sentiments nobles et beaux.

Dès lors votre rapport au monde change, votre rapport aux autres changent, le perception de votre entourage change. Dés lors votre mode de communication change. Comme par miracle le rapport avec votre entourage change aussi. Dès lors vous êtes capables d’effacer de votre esprit ce qui ne vous convient pas et de le remplacer par de nouvelles habitudes fastes. Vous retrouvez ainsi votre liberté et vos qualités. Soyez pareil à l’univers et à la terre. Regardez les autres avec amour. Visualisez l’avenir comme un rayon lumineux. Ce rayon lumineux c’est vous, l’âme éternelle, car vous êtes une âme éternelle avant d’être humain. Soyez aussi grand que votre Âme ! Vous serez heureux d’apprendre un jour et surtout de comprendre que la mort n’existe pas ! Nous quittons juste un vêtement pour en revêtir un autre, exactement comme un arbre en automne, puis vient le printemps et la vie redémarre. ” Extrait de “La Science de l’Être et le Miracle de la Vie.” 

extrait de “La vie Divine” Shri Aurobindo
extrait de “La vie Divine” Shri Aurobindo
Si nous affirmons seulement un pur Esprit et une substance ou énergie mécanique et inintelligente, appelant l'un Dieu ou Âme, et l'autre Nature, le résultat sera inévitable : nous serons amenés, soit à nier Dieu, soit à nous détourner de...
Lire la suite
Étapes de la méditation 
Étapes de la méditation 
Il existe plusieurs façons d’appréhender la méditation. Le dénominateur commun à toutes les pratiques méditatives est la sérénité. Tout préambule à un travail spirituel consiste à abaisser la fréquence vibratoire du système nerveux central. 1 – La relaxation  2 –...
Lire la suite
Bien-Être
Bien-Être
Il y à 20 ou 30 ans les adeptes des médecines douces et du bio étaient considérés comme des marginaux. Les salons des médecines douces et de alimentation naturelle étaient peu fréquentés. Il était possible de se procurer des produits...
Lire la suite

Shamballa

Signification de Shamballa

Shamballa, haut-lieu mystique relié aux Maîtres de Sagesse, se situe sur une fréquence vibratoire non visible à l’œil nu. Ce lieu est un plan d’existence d’où la matière telle qu’elle est connue n’est pas perceptible par les sens ordinaires. Son existence n’a pas été découverte par la science actuelle cependant de nombreuses écoles ésotériques considèrent que Shamballa existe bien. Au sein de la congrégation de mystiques de par le monde les avis divergent. Certains pensent que Shamballa est non manifestée physiquement tandis que d’autres pensent que Shamballa Céleste possède sa contrepartie terrestre dans le plan éthérique. Shamballa se situerait aux confins de l’Extrême-Orient, dans le plateau himalayen. 

Quant à la science elle rejette ce qui n’est pas accessible à son raisonnement. Elle estime que ces préoccupations ne sont pas sérieuses et appartiennent à un univers d’esprits illuminés, passionné de mythologie et attaché à un monde imaginaire. La science ne possède pas la vérité. Pour comprendre le monde spirituel il est nécessaire de posséder un esprit ouvert. Il convient de consacrer le temps nécessaire à l’étude de réalités immatérielles et accorder à cet univers la possibilité de son existence. Ce travail objectif n’est pas réalisé par la science. Elle ne peut pas donner un avis pertinent sur les questions d’ordres spirituelles, pour l’époque actuelle.

Un autre écueil est que la science travaille essentiellement avec la technologie et souvent en concurrences avec d’autres groupes scientifiques ayant un état d’esprit et une méthodologie identique or le seul outil capable de percer les mystères occultes est l’esprit humain. Pourquoi la science n’a pas trouvé Shamballa ?  La science ne s’intéresse pas à l’occultisme. Elle considère que son rôle n’est pas d’éluder des mystères mais de vérifier des mécanismes tangibles, observables et vérifiables avec les outils de la science. La science est cependant utile et extraordinaire quand elle oriente ses recherches pour servir de nobles causes et quand elle participe intelligemment au progrès.

 

Le Soleil est la clé

Des êtres-humains dévoués ont exploré durant des siècles les questions spirituelles. Ils ont trouvé des réponses précises aux énigmes de la vie. La vérité est dans le Soleil. Le Soleil est vivant. Le Soleil est une entité. Les astres sont des entités. Le Maître communique avec les astres. Il fait face à la lumière Solaire et la Lumière Cosmique. L’aspirant tourne le dos à la Lumière. Le Maître faisant face à l’aspirant lui renvoi naturellement sa Lumière. L’aspirant fait enfin face à la Lumière. L’aspirant faisant face à la Lumière la renvoi naturellement aux humains dans son proche rayon.

Les humains progressent de rayon en rayon jusqu’à atteindre le centre du Soleil. Lorsqu’un humain atteint le Soleil il devient aspirant. Quand un aspirant parvient à se maintenir à volonté dans le centre du Soleil il devient un Maître. Lorsqu’un tel humain a atteint ce stade il est dispensé de la réincarnation. Il peut choisir de revenir sur terre pour servir et aidé l’humanité à progresser. C’est cela un Maître de Sagesse.

La plupart des Maîtres de Sagesse restent cependant éloigné des activités humaines car leur niveau d’énergie est tel qu’ils préfèrent ne pas interférer. Le libre arbitre étant le fondement même de la création.

Ce lieu habité par des âmes qui maîtrisent les cinq règnes de la nature est situé sur terre dans un plan éthérique. Ce lieu est appelé Shamballa. Pourquoi une âme ayant atteint le Soleil est-elle affranchie de la réincarnation ? Parce que la réincarnation est étroitement liée aux influences célestes. Ces influences célestes sont régies par le Soleil. Dans chaque signe du zodiaque il y a des aspects positifs et négatifs. Comme une plaque négative d’un appareil médical exposée au rayonnement x durant quelques secondes des aspects de la personnalité sont imprimés dans le tissu métaphysique profond des êtres humains à la naissance par un rayonnement cosmique qui selon la disposition des astres dans les cieux exercera des influences spécifiques au cours du développement.

L’expérience de la vie sur terre est en réalité une formation permettant à l’âme de se construire un circuit énergétique puissant au sein de la matière afin de lui permettre un jour d’atteindre le Soleil et de résister aux puissants voltages des mondes éthériques parcourant l’univers. Quand l’âme atteint le centre du Soleil elle n’est plus sous l’influence des douze signes du zodiaque. Elle survole son thème astral et choisi son destin. Dès ce moment les pensées deviennent justes et l’action produit la création. C’est dans cette dimension que le Maître Jésus est capable de guérir des êtres humains atteints de maux incurables. C’est dans cette dimension que le Maître Bouddha a atteint l’illumination.

 

Le chemin de Lumière

Pourquoi les Maîtres de Sagesse font-ils un acte aussi immense que celui qui consiste à revenir sur terre pour servir les hommes plutôt que de progresser vers des niveaux supérieurs d’existences ? Ces êtres humains vivent dans une conscience libérée de la dualité et dans un amour parfait un peu comme les enfants. Quand la conscience dépasse l’individualité il y a un sentiment merveilleux qui jaillit. Cela s’appelle « l’Amour universel ». Celui qui vit au diapason de l’Amour universel se sent concerné par le sort de tout ce qui l’entoure. Jésus ressentait un amour profond pour tous les êtres-humains.

Il s’agit d’un amour qui englobe toute la création. Un enfant porte une grande considération à tout ce qui touche aux œuvres de son père. C’est un sentiment difficilement concevable. Jésus a pris le fardeau de nombreuses âmes et il les a guéris. Pour Jésus chaque être humain est son frère. C’est cela un Maître de Sagesse. Jésus fût l’un des premiers d’entre eux. Pourquoi Jésus possède-t-il cette prédisposition au bien ? Parce que son cœur est pur. Un cœur pur est capable d’entendre la vibration de la vie et de comprendre le sens de la création. Un cœur pur est capable de comprendre le dessein du Créateur. Dès lors il agit en affinité avec ce vaste projet et cette cause première. Pourquoi un cœur pur est-il capable d’atteindre la vibration du Créateur ?

En vérité tous les humains ont la capacité de faire de même. Le seul prérequis est l’Unité. Pour vivre dans l’Unité il est nécessaire de sortir des dogmes, des idéologies et des préjugés. C’est cela l’obstacle colossal que l’humain doit franchir. Cette vérité est d’essence subtile. L’esprit doit être calme et apaisé pour atteindre et comprendre cette réalité. Voilà pourquoi des moines, des prêtres, des mystiques, des yogis ou de simples êtres humains d’origine variés et diverses pratiquent la méditation. Ils ont compris que cette discipline est l’un des meilleurs moyens d’atteindre leur réalité, ou leur Créateur.

 

L’humanité est Amour

Dans les lignes précédentes il est expliqué que les êtres humains naissent avec le libre arbitre et aussi que des Maîtres de Sagesse interviennent pour aider les humains.

Le concept du libre arbitre fonctionne bien mais la vie a prévu qu’une âme doit être aidée quand des conditions sont réunies. Cela s’appelle la miséricorde. Il s’agit d’une vertu majeure de l’humanité.

Ce qui lui confère un statut d’honneur très apprécié en Haut Lieu. D’autres peuplades dans l’univers ne fonctionnent pas selon cette échelle de valeurs. Ce qui ne les empêche pas d’évoluer bien sûr.

La particularité d’un être humain est que quel que soit son degré de spiritualité il est capable de don de soi et d’altruisme et de rayonner et partager de l’amour. L’être humain est une créature d’amour.

Une autre disposition de la création permet aux humains d’obtenir de l’aide des plans supérieurs. Se croire seul est un concept d’ignorance profonde. Une âme n’est jamais seule.

Tout au long de sa vie elle obtient des aides même si le sentiment de solitude est bien réel.

 

 

 

 

Shamballa, un état d’esprit

Shamballa est aussi un état d’esprit, une posture intérieure permettant d’atteindre des qualités humaines supérieures accessible par un travail spirituel. Il s’agit d’un parcours initiatique dont le point de départ est un cheminement personnel et intériorisé qui permet d’acquérir des vertus supra humaines. Les êtres humains dont la perception intérieure a été clarifié savent qu’il existe un cheminement pour accéder à la connaissance. Quand vous accédez à cette lumière intérieure qui vous aide à comprendre la vie vous vous apercevez que c’est précisément cette définition de la vie qu’il vous manquait dans votre vie. Quand vous êtes dans la compréhension vous accéder à la perception. La perception est l’expérience directe du mental sur la matière. Elle est souvent précédée par l’intuition. L’intuition est l’expérience directe par l’esprit. Tous les êtres humains possèdent l’intuition cependant l’intuition est inefficace si l’activité du mental inférieur prédomine dans les pensées.

Dans cette situation l’intuition est diluée dans le flux des pensées et n’est pas utilisé comme un outil mais comme une simple pensée qui traverse l’esprit. Quand la pensée s’élève le mental inférieur devient un mental supérieur qui va travailler de pair avec l’intuition. L’intuition se démarque alors de la pensée. Dès lors l’intuition devient un véritable guide permettant de faire les bons choix et de se poser les bonnes questions. C’est ici que commence le cheminement vers la découverte de soi et de ce qu’est Shamballa. C’est ici que commence véritablement le mysticisme.

C’est ici que se produit le miracle de la vie. Ce miracle s’appelle la créativité. La force et la beauté de la vie est que l’être humain dont l’esprit est régi par l’intuition est capable de corriger ses erreurs. Lorsque l’on corrige ses erreurs on transforme progressivement la nature intérieure de l’être. Ce qui était de l’ordre du mental puis de l’intuition devient une réalité et une expérience vécue pleinement à chaque instant. Les pensées deviennent des actions réussis et les actions produisent la création. La création peut être la construction d’un objet physique, un concept philosophique ou artistique, une voie spirituelle ou une idéologie. Tout ce qui précède est une définition plus large de la proactivité.

Cette posture intérieure permettant la perception du monde sur un plan vaste mène à la compréhension des mystères de la vie. Pourquoi ? Parce que quand vous travaillez sur vos centres psychiques vous augmentez l’amplitude de votre enveloppe énergétique. Vos pensées sont capables d’atteindre des strates de l’existence inaccessibles jusqu’alors et ainsi d’accéder à des vérités inaccessibles jusqu’à là.

Tout est à faire

Les pensées deviennent de puissants canaux de réflexions fiables et pertinents sur lesquels il est possible de poser les bases d’un monde renouvelé. La vie se révèle et délivre ses “secrets” mais en réalité il n’y a pas de secrets.

Toute connaissance est accessible à l’esprit capable de s’élever pour y accéder. Cette façon d’appréhender le monde apporte des réponses concrètes et remplit les cases des questions existentielles.

Cette quête est comme une lumière intérieure qui vous mène un jour vers un état d’éveil permanent. Ce jour-là est une nouvelle vie qui commence, comme une renaissance. Vous réalisez à quel point l’humanité est encore à un niveau embryonnaire et combien sont nombreuses les âmes ayant besoin d’êtres guidées. Tout est à faire. C’est maintenant que votre travail commence.

Si vous connaissez les effets produits par une intuition profonde vous savez aussi que lorsque vous entrez dans la voie spirituelle votre esprit s’éclaire et vos intuitions vous accompagnent au quotidien. 

Cette nouvelle dimension vous enseigne que vous n’êtes pas seul. La terre est inspirée. Vous êtes guidés. La terre cesse d’être un endroit hasardeux où les accidents se produisent. La terre cesse d’être à vos yeux une terre de souffrances. Elle est une terre d’évolution et d’espoir pour l’humanité vacillante.

 

 

La réalité se situe dans le principe fondateur de toutes choses. Le premier acte de la création fût la multiplication cellulaire. La propriété première d’un être humain est la transformation. Aussi loin que vous êtes capable de vous projeter dans l’élaboration de certitudes il y a certainement une chose dont vous pouvez être certains c’est qu’il y a des millions d’années le vivant est apparu sur terre grâce à ce principe naturel.

 

Les enseignements d’Alice A. Bailey et d’Héléna Blavatsky

Quiconque s’est tant soit peu intéressé à l’ésotérisme a entendu parler des Maîtres de sagesse, de la Hiérarchie Planétaire et Solaire et de Shamballa. On trouve de plus en plus d’informations sur ce sujet. Les métaphysiciens savent qu’il existe un cheminement qui mène à la connaissance. Les ouvrages de Lobsang Rampa sont connus du grand public. Les récits de voyages de Nicolas Röerich, de David Neel ou d’Héléna Blavatsky sont venu ajouter au mystère et augmenter la part d’occulte et de magique qui entoure ces questions. L’évolution étant à la fois universelle et éternelle, il existe des êtres ayant dépassé le stade humain. Les Maîtres de sagesse nous enseignent que tout est énergie. Les êtres humains sont des émetteurs-récepteurs de cette énergie universelle. La nourriture physique et les pensées sont les supports physique et psychique pour capter cette substance précieuse qui est la matière première de l’âme. C’est cette matière première précisément qui participe à notre élévation et à notre évolution. Tout le métabolisme humain est conçu pour extraire des nutriments cette énergie subtile. Dans cette direction de pensée il est facile de comprendre comment des humains sont capables de subsister des semaines en méditation sans nourriture.

                                                                                            Mont Fuji 

La Hiérarchie Planétaire est constituée des cinq règnes de la nature. Elle est supervisée par le Logo Planétaire. La Hiérarchie Solaire est constituée de forces cosmiques colossales. Elle est régie par le Logo Solaire.

Pour l’époque actuelle la connaissance sur la Hiérarchie Solaire et le Logo Solaire n’est pas disponible.

La terre évolue elle aussi. Elle sera amenée un jour à devenir une terre sacrée. Ce jour-là l’humanité connaîtra le dessein final de la création et le projet du Logo Solaire.

La Hiérarchie Planétaire est l’ensemble des forces du cinquième règne de la nature. Aujourd’hui la science ne reconnait que quatre formes de règnes ; minéral, végétal, animal et humain.

Si l’on admet le concept même de l’évolution pourquoi le stade humain serait ‘il le dernier ?

Sur shamballa.fr nous nous intéressons au processus permettant à un être humain de devenir un disciple de la Hiérarchie Planétaire. Pour une étude approfondie nous vous recommandons les ouvrages de Alice A. Bailey ; « Traité sur les sept rayons », « Astrologie ésotérique », « Initiation humaine et solaire », « La guérison ésotérique », « Extériorisation de la Hiérarchie » ainsi que les œuvres prodigieuses de Rudolf Steiner ; « Le seuil du monde spirituel » et « Philosophie et cosmologie ».

Pour les amateurs d’auteurs pragmatiques nous vous conseillons la littérature du Docteur Emmet Fox. Un écrivain remarquable et un orateur exceptionnel dont chaque mot résonne dans les cœurs comme un remède puissant capable de vaincre tous les maux. « Affirmez la sagesse Divine », « Remèdes Divins », « Le sermon sur la montagne ».

L’humanité est en évolution constante vers le point Oméga ; l’infini. Les humains ont cru durant des millénaires que la terre était le centre du monde, que le soleil tournait autour de la terre, que l’être humain est la seule créature de l’univers et aussi la seule créature pensante. A cause d’un anthropomorphisme exacerbé et un orgueil dont seul l’homme se caractérise la civilisation est resté ignorante fort longtemps des réalités élémentaires de l’existence. Le cinquième règne de la nature s’appelle ; règne animique. C’est un règne supérieur qui s’exprime dans des strates d’existences ou la matière redevient énergie tout en conservant ses propriétés. Des humains ont déjà atteint cette dimension d’évolution supérieure du cinquième règne de la nature. Ce sont les Maîtres de sagesse. Ces êtres ont intégré la compréhension de cette dimension. Ils ont de ce fait acquis des capacités supérieures. Ils sont capables de « miracles ». Jésus et Bouddha faisaient partis de ces avatars qui ont dépassé le rationnel.Jésus à découvert les capacités de l’amour et du cœur. Quand il a pris conscience de cette réalité il est parti sur les routes pour prêcher la voie de l’amour comme étant la voie royale permettant de guérir toutes les affres des civilisations. Bouddha à découvert les pouvoirs mystiques par l’introspection et le silence intérieur. Il a enseigné la méditation à ses disciples. Il comprit que le calme et la paix intérieures sont propices à la compréhension de toutes choses. Ces deux Maîtres possédaient une vertu majeure ; la compassion pour l’humanité. Jésus et Bouddha furent célèbres mais ils ne sont pas les seuls à avoir atteint la « perfection ». De nombreux êtres-humains ont contribué et contribuent aujourd’hui à aider l’humanité à progresser. Ce sont les Maîtres Ascensionnés. Des porteurs de lumière. Les êtres humains qui partagent les valeurs de Shamballa et des Maîtres Ascensionnés sont appelé les hommes et femmes de bonne volonté.

Pouvons-nous atteindre les capacités qu’ont atteint les Maîtres de sagesse comme Jésus et Bouddha ? La réponse est oui. Cela a été enseigné par eux-mêmes. ” Ce que je fais ce n’est rien, d’autres peuvent le faire et d’avantage encore.” Maître Jésus. Tout être humain sera amené dans une vie ou une autre à évoluer et fouler le fameux chemin de lumière. Chez les initiés on appelle ce chemin ; le sentier. C’est un chemin étroit et sinueux. Certaines écoles ésotériques ont longuement enseigné que le sentier était réservé à une élite. Ici à shamballa.fr nous enseignons que le sentier est accessible à tous. Ou se trouve ce sentier ? Comment l’atteindre ? Le sentier est à l’intérieur de l’âme. C’est un travail alchimique. Il est nécessaire de préparer ses différents corps car recevoir des vérités d’ordres cosmique induit et appelle des énergies puissantes qui doivent être canalisé. L’intelligence rationnelle doit devenir sagesse, l’amour individuel et les passions émotionnelles doivent s’élargir vers l’amour universel et inconditionnel.

Il existe des entités lumineuses dont la vocation est d’aider les humains à comprendre le sens de la vie et à progresser. Ces créatures célestes émanent un amour puissant pour l’humanité. Leurs rôles est de rétablir la lumière dans l’humanité et d’aider les êtres humains à participer intelligemment à l’évolution. Les Maîtres de Shamballa communiquent avec ces entités célestes d’une élévation spirituelle difficilement concevable pour des esprits rationaux. Leur monde est un monde de lumière et d’amour. Ces êtres de Lumière nous apprennent à parcourir le sentier afin d’atteindre la connaissance et l’absolu félicité. Dans le monde céleste la créativité est aboutie et l’ordre et la justice règnent à tous niveaux. L’être humain est une forme de vie élaborée mais dans l’univers de nombreuses formes de vies existent dans des fréquences vibratoires très supérieures à celle de la race humaine. Les observations des radiotélescopes n’ont pas encore permis de détecter la présence de signes de vies dans l’univers car l’on recherche souvent très loin une vie qui est pourtant sous nos yeux. Une onde radio occupe une fréquence spécifique pour être captée. Les mondes que nous recherchons possèdent eux aussi leurs propres fréquences vibratoires. L’esprit de l’être humain est un outil très élaboré qui comme un bouton radio, permet de capter ces niveaux d’existences. Un jour ces mondes seront parfaitement accessibles et identifiés par les outils de la science. L’humanité atteindra dès ce moment la prochaine étape de l’évolution ; l’âge d’or.

 

Littérature Shamballa 

Le chef spirituel exilé du Tibet, le Dalai Lama, accueille le public lorsqu’il  arrive à une conférence intitulée «Au-delà de la religion: éthique, valeurs et bien-être» à Boston, Massachusetts, le 14 octobre 2012. REUTERS / Jessica Rinaldi (ÉTATS-UNIS – Tags: RELIGION SOCIETY) –

La Société Théosophique (2) fût fondée par Helena Petrovna Blavatsky en 1875, à New York. H.P Blavatsky dans son livre majeur, la doctrine secrète évoque l’Atlantide, une civilisation ayant atteint un degré d’évolution supérieur à la civilisation actuelle. Selon ce récit les atlantes avaient réussi à canaliser l’énergie contenue dans l’univers afin de la domestiquer. Ils étaient capables de voyager dans l’espace à une vitesse supérieure à celle de la lumière. Les atlantes étaient connectés à Shamballa d’où ils reçurent leurs initiations et leur créativité. Pour une grande partie du monde scientifique ces histoires sont essentiellement des mythes et des légendes.

Pourtant dès le début du 20ème siècle quelques-uns d’entre eux curieux et désireux de repousser les dogmes se lancèrent à la recherche de Shamballa et de l’Atlantide. Une équipe de savants partis en Inde et au Tibet afin de découvrir si des Maîtres aux super pouvoirs agissant pour le bien de l’humanité existent bien. Cette histoire authentique a fait l’objet d’un livre mythique très célèbre dans la littérature métaphysique :  La vie des Maîtres de David Spalding. Dès leur arrivée une suite ininterrompue de “hasards” va conduire les scientifiques auprès des plus grands Maîtres d’Asie dans une aventure palpitante et fantastique. Les scientifiques vont faire la connaissance de Maîtres possédant des pouvoirs surnaturels. Ils vont apprendre que Shamballa est habitée par des âmes ayant atteint un très haut degré d’évolution. Ces âmes supervisent l’évolution par l’entremise d’une vaste hiérarchie planétaire habitées par des entités célestes.

Ces entités cosmiques d’une dimension difficilement concevable maintiennent l’équilibre de la création. Shamballa serait supervisée par une vaste hiérarchie incluant de nombreux systèmes planétaires exotériques et ésotériques dont le centre est le logo solaire. Les Maîtres vont expliquer aux scientifiques médusés le déroulement chronologique et précis de la création du système solaire. Ce secret délivré le plus simplement possible lors d’une conversation autour d’une tasse de thé est certainement l’un des plus grands mystères que tente de résoudre la science actuelle or les Maîtres connaissent parfaitement et en détails l’origine de la création du système solaire. Chaque planète provient du Soleil selon des événements cosmiques s’étalant sur des milliards d’années. Le soleil est un générateur de planètes. Le noyau interne génère une fusion colossale qui au bout d’un processus de plusieurs milliards d’années produit une explosion nucléaire. Une quantité phénoménale de matière solaire est expulsée vers l’extérieur dans son orbite. L’onde de choc produit par ce cataclysme cosmique repousse toutes les planètes vers l’extérieur du système solaire.

Chaque planète prenant la place de l’orbite de la planète précédente. Ainsi il y a quelques milliards d’années la terre occupait l’orbite qu’occupe Vénus aujourd’hui et Mars occupait la place qu’occupe la terre. C’est pour cette raison qu’il y a effectivement des traces de vie sur mars. Ce n’est pas un hasard si des états dans le monde investissent dans l’exploration de Mars. Dans quelques milliards d’années une nouvelle planète prendra la place de Mercure et Vénus prendra la place de la terre.

James Redfield dans son ouvrage :  La prophétie de Andes, nous mène au Pérou, dans la Cordillère des Andes puis dans des contrées amazoniennes inaccessibles à moins de connaitre les bons guides. Un explorateur va découvrir des Maîtres habitants des lieux inconnus qui lui révéleront les secrets d’une énergie accessible au supra-mental et permettant au cerveau d’agir sur la matière par la maîtrise des émotions et des peurs et permettant à l’esprit d’ouvrir sa conscience afin de dessiner son avenir. Les outils pour ce travail spirituel : la visualisation, le positif et l’amour.

Bouddha fonda le tantra de Kalachakra ; une discipline permettant d’atteindre l’éveil par la méditation, la compassion et le Dharma qui est l’observance et le respect des lois de la nature et ainsi accéder au Nirvana. Le bouddhisme tibétain évoque Shamballa comme étant un lieu peuplé d’avatars combattants les forces obscures présentes sur terre. Selon le bouddhisme l’amour, la compassion et le respect de toutes les formes de vie sont les qualités requises pour rayonner le seul remède qui sauvera l’humanité.

Omraam Mikhaël Aïvanhov fit de nombreux commentaires à propos de Shamballa et de l’Atlantide. Rudolph Steiner, écrivain, grand philosophe et métaphysicien du 19ème et début 20ème siècle évoque dans ses écrits le monde de Shamballa, un lieu proche du royaume de Dieu dont la substance, l’Akasha représente l’ensemble de la connaissance universelle au service de l’évolution. Steiner indique que l’homme est habité par des forces contraires afin d’enclencher des processus complexes dans l’âme permettant l’évolution. Steiner relie l’homme au cosmos. Steiner explique que le Maître Jésus réside à Shamballa d’où il prépare sa seconde venue sur terre.

Alice Bailey Fondatrice de Lucis Trust évoque l’existence de Shamballa dans l’intégralité de ses ouvrages ; extériorisation de la hiérarchie, traité sur les sept rayons, servir l’humanité, la guérison ésotérique, état de disciple dans le nouvel Age, initiation humaine et solaire. 

Le secret de shambhala : Quelque part dans l’Himalaya, en un lieu mythique appelé Shambhalla, vivrait une communauté secrète chargée de l’évolution spirituelle de l’humanité. Simple légende tibétaine ou réalité ? Guidé par une série de coïncidences, le héros de James Redfield va partir en quête de ce lieu mystérieux et faire des découvertes inattendues. Aidé du moine Yin et du lama Rigden, il va comprendre pourquoi personne n’a encore réussi à localiser Shambhalla. Aucun être ne peut y accéder à moins d’élever ses énergies et de se libérer de ses peurs les plus profondes. Épié par les services secrets chinois qui le prennent pour un agent secret, il poursuit une initiation difficile qui le mènera aux portes de Shambhalla, une ville extraordinaire habitée par des humains aux pouvoirs puissants. Ces êtres lui révèlent la onzième prophétie qui lui ouvre la vision du monde et de l’avenir.

La vie des Maîtres : L’histoire authentique de dix scientifiques athées et sceptiques se réunissant pour un voyage initiatique fabuleux dans les plateaux himalayens afin de vérifier si des Maîtres possédant des pouvoirs extraordinaires existent bien. L’expérience qu’ils vont vivre dépassera tout ce à quoi ils étaient préparés. Ils vont rencontrer des êtres ayant atteint un degré d’évolution difficilement concevable par des esprits rationaux. Leurs définitions de la vie ainsi que leurs convictions seront définitivement transformés.

Jadis les sciences initiatiques étaient sacrées et hors de portée des profanes. Pour obtenir une initiation il était nécessaire d’appartenir à un groupe relié à un Maître de Sagesse. Afin de recevoir une initiation permettant de fouler le fameux chemin de lumière, des disciples ont jeûné des semaines dénuées de tout pour prouver leur détermination et leur capacité à se détacher de tous désirs personnels. L’étude des lois naturelles de l’univers, l’étude des cinq règnes de la nature, animal, végétal, minéral, humain et suprahumain, l’étude des forces de la nature et des éléments terre, air, eau, feu, étaient réservés à une élite. Ceux-ci soutenaient que « selon la parole de Dieu », leur but n’est pas de mystifier la vie mais de protéger les humains de vérités pouvant les détruire s’ils ne sont pas aptes à les recevoir ou de faire un bon usage de ces forces. Ces vérités, liées à la connaissance des énergies cosmiques colossales entourant et traversant la terre, sont telles qu’elles ne peuvent être bénéfiques que si elles sont canalisées et harmonisées pour le bien du grand tout.

Cette connaissance d’une richesse absolue est aujourd’hui et plus que jamais accessible à tous. Aujourd’hui il n’est plus nécessaire d’appartenir à un Maître ou à un groupe. Chaque âme peut entrer dans son chemin de lumière en travaillant sur elle au quotidien. C’est ce que l’on appelle le parcours initiatique. Il ne s’agit plus de méditer dans des temples reculés, loin du monde. Les disciples du nouvel âge sont vos voisins, les gens que vous croisez au quotidien dans le train, ce sont vos collègues de bureau. Ce n’est pas dans les hauts plateaux himalayens que l’humanité a besoin d’amour, de lumière et de sagesse mais dans les villes.

Les sociétés modernes ont occasionné des désordres conséquents sur la planète à cause des activités humaines non réfléchies ; cependant il convient de ne point juger la civilisation mais de constater simplement que l’évolution comprend par sa propre définition des stades durant lesquels des processus de plus en plus élaborés sont activés. Au fur et à mesure de l’évolution, les connaissances s’affinent et les erreurs sont rectifiées. Ainsi ces sociétés commencent à comprendre que le maintien de la vie procède de notre capacité à nous intégrer aux autres formes de vie avec respect. Durant un siècle l’humanité a puisé des ressources naturelles considérables au sein de notre Mère la terre sans remerciements ni conscience des mécanismes subtils et profonds qui régissent la vie. Aujourd’hui elle se réveille comme d’un long sommeil, réalisant qu’il n’est plus possible de se développer de façon irresponsable au détriment de ce que nous considérions avant comme étant “extérieur” à notre vie et à nous-mêmes. L’homme doit comprendre pourquoi il est sur terre, quel est son rôle dans la création et quels sont ses réels besoins pour parvenir à élucider son propre mystère.

Ainsi il pourra prélever avec discernement ce qui est nécessaire à son évolution. L’équilibre des forces de tous les règnes de la vie sera assuré. Les valeurs de l’ancien monde ne peuvent plus cohabiter avec les aspirations profondes des âmes éclairées de notre époque. Ces âmes responsables souhaitent préserver la vie et agir avec bon sens.

Elles pressentent qu’il y a certainement un autre but à atteindre, un Dessein lumineux, une louange d’espoir et d’amour pour notre humanité vacillante. Aujourd’hui la porte s’ouvre. La voie royale est accessible à tous sous réserve d’un travail sur soi et d’une remise en question des habitudes qui ont régi nos vies depuis des décennies.

Changer des principes de vies obsolètes par de nouveaux concepts n’est pas aisé mais c’est assurément la tâche majeure à accomplir par quiconque souhaite évoluer, s’épanouir et trouver l’harmonie et la paix.

Le corps humain est un vaste récepteur-émetteur d’énergie capable de transformer les matériaux contenus dans l’univers en force vive. Chaque individu est le propre artiste de sa vie. Chacun peut participer au Dessein selon ses capacités et l’ouverture de son cœur. La grande invocation est une louange d’amour pour notre humanité. C’est une prière puissante permettant d’entrer en douceur dans le nouveau monde. Si cette invocation n’est pas perçue consciemment comme telle au début, des milliers d’âmes chaque jour sont motivées par la volonté du bien, chargeant la terre d’amour, d’espoir et de lumière. En récitant simplement cette prière vous vous connectez à cette énergie collective, vous entrez subtilement dans votre chemin de lumière.

Chaque action entraîne une réaction, c’est la causalité. Chaque expérience vécue est une rétribution qui est donné selon des lois universelles immuables. Si une graine est plantée dans la terre, la rétribution sera un arbre. Cela semble évident bien sûr pourtant sur le plan de la créativité chacun est responsable de l’arbre. Si l’arbre est en harmonie avec ce qui l’entoure, si ses propriétés sont bénéfiques à l’environnement alors une bonne graine a été plantée. Elle générera du positif dans la vie de celui qui l’a plantée et de ceux qui sont dans l’Aura de l’arbre.

La rétribution garantit de bénéficier des conséquences d’une action bienfaisante. C’est bien plus subtil qu’un simple remerciement de la vie suivi d’une récompense. C’est une loi cosmique qui gouverne toute vie depuis son commencement. Pour les pensées c’est pareil.  Les pensées sont des graines qui germent et influent sur la destinée. Les pensées de même nature s’attirent. Les êtres qui développent des pensées d’amour et de nature à élever l’âme se retrouvent dans des lieux, entourés de gens où il y a de belles œuvres à accomplir. Sachant que la causalité influe sur la destinée il suffit de s ‘appliquer à créer des causes positives dans la vie quotidienne et dans l’esprit présent pour en cueillir les fruits