Shamballa

Du centre où la Volonté de Dieu est connue

Que le dessein guide le faible vouloir des hommes 

Le dessein que les Maîtres connaissent et servent.

 

La Grande Invocation est bien connue partout dans le monde et il est prévu qu’elle devienne une prière mondiale pour le nouvel âge.

Le fait de grands centres d’énergie au sein la planète est également en voie d’être reconnu comme étant une possibilité concrète et acceptable .
La Hiérarchie spirituelle de la planète « le point d’Amour dans le Cœur de Dieu » est admise par beaucoup. Elle peut devenir une réalité vécue pour un nombre croissant d’hommes et de femmes engagés qui aiment l’humanité et la servent. 

À présent nous avons devant nous la possibilité d’approcher « le centre où la Volonté de Dieu est connue », Shamballa. Shamballa est le centre de la tête planétaire tout comme la Hiérarchie en est le centre du cœur. Il focalise le dessein et la volonté de Dieu, comme la Hiérarchie focalise l’amour et la sagesse de la Déité.

Nous ne pouvons pas utiliser sagement le pouvoir de la volonté spirituelle tant que nous n’avons pas appris à aimer de façon désintéressée et à pratiquer la compassion et la compréhension envers tous. Le pouvoir d’aimer et de vivre selon des valeurs et des principes spirituels développe la conscience, évoque l’âme en l’homme et ouvre la voie à la compréhension de la volonté et du dessein divins.

Pensées Fondamentales

Shamballa est simplement un mot véhiculant l’idée d’un vaste point focal d’énergies assemblées et fusionnées par le Logos planétaire dans le but de créer une manifestation adéquate déployant Son intention et service planétaire.

Shamballa est un état de conscience ou une phase de reconnaissance sensible où se trouve une réponse vibrante et dynamique au dessein divin.

Shamballa est l’endroit du dessein. Ce dessein ne peut être compris qu’à la lumière du Plan.

Shamballa n’est pas une Voie, mais un centre majeur d’états reliés et d’énergie relativement stable – une énergie tenue disponible pour des desseins créatifs par l’intention focalisée du Grand Conseil agissant sous le regard directeur du Seigneur du Monde.

Shamballa est le point de tension le plus important de la planète. C’est une tension qui exprime une volonté aimante et intelligente, libre de toute volonté-personnelle ou de tout biais du mental.

Shamballa est le plus grand agent de réception de la planète, du point de vue de l’afflux solaire. Mais Shamballa est en même temps le principal point de distribution de l’énergie pour ce qui concerne les règnes de la nature, en incluant le 5ème règne. Depuis ce point de tension la vie du Logos planétaire ainsi que Sa volonté s’incarnent et s’épanouissent à travers le processus d’évolution.

Shamballa, symboliquement parlant, est le centre de la tête de notre Vie planétaire : il focalise la volonté, l’amour et l’intelligence en une seule grande Intention fondamentale et maintient ce point de concentration tout au long du cycle de vie de la planète.
Cette grande Intention incarne le dessein et s’exprime par l’intermédiaire du Plan.

L’unique endroit de paix totale est « le centre où la volonté de Dieu est connu ».

La paix, comme expression de la volonté de Shamballa, génère l’équilibre, la synthèse et la compréhension, plus un esprit d’invocation. Cela démontre de quoi, en tant que première grande œuvre créatrice et magique, l’humanité est capable : elle propulse les trois aspects divins en une activité simultanée en phase avec la volonté de Dieu.

La Force de Shamballa

La force de Shamballa, le feu de la volonté-de-bien, est disponible pour son usage juste, mais le pouvoir de l’exprimer repose sur sa compréhension et sur son utilisation en tant que groupe.

C’est au cours du vingtième siècle que cette force a eu un premier impact direct sur l’humanité. Elle ne l’avait atteinte jusque là qu’après avoir été abaissée et modifiée par le grand centre planétaire qu’est la Hiérarchie. Un impact direct eut lieu en 1975 et en 2000. Chaque fois que cette énergie pénètre la conscience humaine un aspect plus approfondi du Plan divin apparaît. C’est cette énergie qui développe la synthèse, qui maintient toute chose à l’intérieur du cercle de l’amour divin. Depuis ces impacts, la pensée humaine a été plus impliquée que jamais auparavant au sujet de la réalisation de l’unité et de l’accomplissement de la synthèse à travers toutes les relations humaines. Un des résultats de cette énergie a été la formation des Nations Unies.

L’énergie de Shamballa est reliée à la vie de l’humanité (à travers la conscience et la forme). Elle concerne l’établissement des justes relations humaines et elle est l’influence qui ouvre l’esprit humain à la réalité du Plan d’amour et de lumière.

L’aspect volonté ne peut être contacté que depuis le plan mental et, par conséquent, seuls ceux qui travaillent avec et par leur mental peuvent commencer à s’approprier cette énergie. Ceux qui répondent à la puissance de Shamballa approchent de près l’énergie du feu. Le feu est le symbole et la qualité du plan mental ; c’est un aspect de la nature divine.

Trois grandes énergies ont pour foyer Shamballa, le siège du feu :

1. L’Énergie de Purification : C’est le pouvoir, inné dans l’univers manifesté, qui adapte de façon progressive et continue l’aspect substance au spirituel. Cela implique l’élimination de tout ce qui freine la pleine expression de la nature de la divinité.

2. L’Énergie de Destruction : Il s’agit de la destruction qui supprime ou modifie les formes qui emprisonnent la vie de l’esprit et cachent la lumière intérieure, la lumière de l’âme.

3. L’Énergie d’Organisation : Elle est l’énergie à l’origine de l’impulsion qui a produit la manifestation.
Cycliquement et conformément à la loi, la relation entre l’esprit et la matière crée le monde manifesté en tant que champ de développement de l’âme, et comme un espace à l’intérieur duquel le dessein divin est accompli au moyen du Plan.

La puissance de Shamballa focalise par conséquent la volonté de bien, menant aux justes relations humaines et établissant la paix sur la Terre.

Coopération avec la Volonté-de-Bien

Aujourd’hui, l’activité puissante du premier rayon de volonté ou de dessein étend son action avec toujours plus d’effet sur les esprits et les « faibles vouloirs » des êtres humains. La réponse est conforme à la qualité de ces esprits et à l’intention de la volonté humaine.

Dans une démonstration de la bénéfique volonté de Dieu, cette puissante énergie a tendance à détruire toutes les formes qui empêchent l’émergence d’un monde nouveau et meilleur ; elle agit comme une force de synthèse unissant toutes les unités séparées de vie et de conscience. Elle a un effet profond dans le domaine politique, et sur la conscience de ceux qui sont concernés par toutes les questions de gouvernement dans les nations du monde entier.

L’énergie de Shamballa est une démonstration de la volonté de Dieu en vitalité puissante. La volonté-de-bien anime tout le processus évolutionnaire, processus auquel l’humanité peut maintenant participer de façon intelligente. Une coopération active et efficace peut être assurée par la méditation de groupe. Le thème de la volonté-de-bien, la révélation de la volonté divine, la réceptivité de groupe et la distribution de la puissance de Shamballa en tant qu’énergie stabilisante et synthétisante dans le monde des affaires humaines, peuvent créer un foyer de méditation puissamment évocateur.

La Hiérarchie spirituelle de la planète est elle-même concernée par l’impact imminent de la force de Shamballa sur la conscience humaine. Maintenant, quantité d’hommes et de femmes en formation de groupe peuvent coopérer consciemment en méditation avec la Hiérarchie dans cet événement planétaire, et par l’utilisation régulière et intentionnelle de la Grande Invocation.

 

La Grande Invocation

Du point de Lumière dans la Pensée de Dieu
Que la lumière afflue dans la pensée des hommes.
Que la lumière descende sur la terre.

Du point d’Amour dans le Cœur de Dieu
Que l’amour afflue dans le cœur des hommes.
Puisse le Christ revenir sur terre.

Du centre où la Volonté de Dieu est connue
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes,
Le dessein que les Maîtres connaissent et servent.

Du centre que nous appelons la race des hommes
Que le Plan d’Amour et de Lumière s’épanouisse,
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.

Que Lumière, Amour et Puissance restaurent le Plan sur la terre.        

( source : cliquez ici )  – consulter au format PDF

Hiérarchie Spirituelle

 

La Hiérarchie spirituelle peut être comprise comme réservoirs de lumière, énergie d’amour sur le côté intérieur de la vie, une présence dans les sphères supérieures de la conscience. Ils sont la substance de ce qui est souvent appelé « le Royaume de Dieu. Les mystiques et les chercheurs de toute foi l’ont toujours connu. Ces énergies et ces Êtres conditionnent le sens de l’évolution et la direction des affaires humaines, et ils nous éveillent maintenant en tant qu’espèce à une nouvelle compréhension de l’unité.

Tandis que nous traversons cette difficile période de transition, notre avenir se tient en équilibre. Il dépend de l’humanité d’accepter la responsabilité d’entamer les changements nécessaires, ainsi nous commencerons à réaliser nos possibilités spirituelles supérieures. Le chemin sera alors dégagé pour que ces grands instructeurs reviennent sur le plan de l’activité physique extérieure. Il est donc important que plus de gens connaissent l’existence de la Hiérarchie et le type d’individus que sont réellement les Maîtres de Sagesse.

La Hiérarchie de Lumière

A travers les âges, l’idée d’un groupe d’êtres éclairés et remplis de sagesse œuvrant dans l’ombre pour guider notre planète nous a été transmise dans les enseignements spirituels, dans la littérature et les mythes. Ce groupe, connu sous divers noms tels que la Hiérarchie Spirituelle, les Maîtres de la Sagesse et les Frères Aînés, est toujours venu en temps de crise, et ce ne sera pas différent de nos jours. De grands instructeurs tels que Socrate, Sri Krishna, Mahomet, le Bouddha et le Christ ont tous été membres de la Hiérarchie.

Au fur et à mesure que nous traversons cette délicate période de transition, notre avenir est en balance. Il incombe à l’humanité d’assumer la responsabilité de provoquer les changements nécessaires, de sorte que nous puissions commencer à réaliser nos possibilités spirituelles supérieures. La voie sera alors dégagée afin que ces grands instructeurs puissent reprendre leurs activités sur le plan physique. Il est donc important qu’il y ait davantage de gens qui soient au fait de la Hiérarchie et sachent ce que sont réellement les Maîtres de la Sagesse.

Dans les enseignements de la sagesse sans âge, on dit que les Maîtres appartiennent à «la rare floraison d’une génération de chercheurs». Ils travaillent principalement dans les coulisses, s’abritant dans des régions reculées de la terre, et il est donc inutile de chercher à les trouver sur le plan physique. Ce sont des individus aux facultés extraordinaires. Par la répétition de leurs expériences dans la vie de la forme, sous la Loi de Renaissance, ils ont fini par acquérir la maîtrise d’eux-mêmes et se sont libérés de l’existence terrestre normale dans laquelle ils étaient confinés pour pénétrer dans un état de conscience supérieur. En raison de leur liberté relative, ils possèdent la formidable capacité de manier les énergies spirituelles – donc la faculté de servir, d’aimer et de guérir.

La Hiérarchie travaille sans relâche et on pourrait la comparer à une grande armée œuvrant pour l’élévation du monde. C’est elle qui nous inspire les changements majeurs à instaurer dans le monde, et cependant elle ne se glorifie pas du travail accompli. Par le biais de l’impression spirituelle elle influence les leaders et les penseurs visionnaires dont le mental et le cœur sont réceptifs aux idées nouvelles et d’avant garde qui sont en voie d’émergence. Leur travail englobe tous les secteurs de la vie planétaire – la politique, l’éducation, la religion, les arts, les sciences, la psychologie et l’économie.

Les Maîtres travaillent à dessein, sans hâte, en vue de leurs objectifs, mais ils ne sont pas limités dans le temps par la loi des cycles. Il existe des moments de grande opportunité que la Hiérarchie utilise à profit, et notre époque actuelle est une période de grande opportunité. Dans les prochaines décennies, les membres de la Hiérarchie amorceront le processus d’externalisation, en s’extériorisant sur le plan physique. Ils marcheront à nouveau au milieu des hommes pour aider à instaurer le nouvel âge et préparer la conscience des hommes à la réapparition de l’Instructeur Mondial.

Ce processus d’extériorisation sera à l’origine de formidables changements. Sous la férule de cette Hiérarchie éclairée, le cours des affaires humaines se tournera immanquablement vers la lumière et vers la réalisation du Plan divin. Cela deviendra particulièrement manifeste avec l’instauration des justes relations humaines et de la bonne volonté parmi les peuples du monde.

Pour ce qui est des préparatifs en vue de cette extériorisation, l’humanité a un rôle important à jouer. Nous pouvons apporter notre aide par l’emploi quotidien et la distribution de la Grande Invocation, l’une des prières les plus anciennes et les plus puissantes qui ait jamais été donnée à l’humanité. Et tous ceux qui l’utilisent provoquent des changements puissants, et en eux-mêmes, et au sein de leur environnement. Depuis 1945, cette prière est utilisée par des millions de personnes et est traduite maintenant en 70 langues. C’est l’outil le plus puissant à notre disposition pour transformer la planète durant cette époque d’expectative.

 

LA GRANDE INVOCATION *

Du point de Lumière dans la Pensée de Dieu
Que la lumière afflue dans la pensée des hommes.
Que la lumière descende sur la terre.

Du point d’Amour dans le Cœur de Dieu
Que l’amour afflue dans le cœur des hommes.
Puisse le Christ revenir sur terre.

Du centre où la Volonté de Dieu est connue
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes,
Le dessein que les Maîtres connaissent et servent.

Du centre que nous appelons la race des hommes
Que le Plan d’Amour et de Lumière s’épanouisse,
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.

Que Lumière, Amour et Puissance restaurent le Plan sur la Terre.

* VOICI UNE VERSION LÉGÈREMENT ADAPTÉE DE LA GRANDE INVOCATION. DES FEMMES ET DES HOMMES DE BONNE VOLONTÉ, DANS LE MONDE ENTIER, UTILISENT CETTE INVOCATION DANS LEUR PROPRE LANGUE. VOULEZ-VOUS LES REJOINDRE EN UTILISANT L’INVOCATION, CHAQUE JOUR, SOUTENUE PAR L’ACUITÉ DE VOTRE PENSÉE?

 

Source : Cliquez ici

 

Printemps 2018

La Sagesse Des Désenchantés

Cher(e) collaborateur(rice)

L’une des caractéristiques les plus curieuses de la nature est le mimétisme : des insectes inoffensifs imitent l’apparence d’espèces plus dangereuses pour décourager leurs prédateurs ; Les lucioles femelles envoient les signaux lumineux de l’accouplement propres à d’autres espèces pour attirer des mâles pleins d’ardeur vers leur destinée fatale ; les mantes religieuses leurrent leur proie en imitant les fleurs, et les lithos ou plantes-cailloux évitent d’être dévorées, par leur ressemblance avec des pierres. Et la liste n’est pas exhaustive. Ce qui est souvent moins compris, c’est que l’art de la tromperie, qui est implicite dans les conceptions naturelles, est également une caractéristique des mondes intérieurs. Le sentier vers l’âme est semé de beaucoup d’embûches pour le chercheur imprudent.

Il est clair que le discernement est essentiel sur le sentier, car il n’est que trop facile de tomber dans le piège des visions et des sons illusoires du monde astral, et des imitateurs qui l’habitent. Parmi ces enchanteurs figurent les imitateurs sans âme des Maîtres de la Sagesse et d’autres sommités spirituelles. Un grand nombre d’entre eux donnent de faux enseignements et font des commentaires fallacieux sur les affaires humaines, teintés d’un sentimentalisme rassurant. Ces coques sont animées par les vies élémentales du monde astral, qui sont vitalisées par l’interaction de l’homme avec celles-ci.

C’est parce que les distractions et les phénomènes trompeurs sont à ce point caractéristiques du plan astral que l’AtmaVidya, « la connaissance de l’âme », est recommandée comme étant la science ésotérique adéquate pour notre époque. Héléna Blavatsky nomme toutes les autres Vidyas « Des arts basés sur la con- naissance de l’essence ultime de toutes choses dans les règnes de la nature ». Cette essence lie les phénomènes de la nature extérieure physique à la nature psychique du monde astral, ce qui fait que le contact avec celle-ci n’est pas souhaitable. Ces Vidyas mineurs incluent «La connaissance des puissances occultes, réveillées dans la nature par la pratique de certaines cérémonies et rites religieux. La magie… du culte tan- trique [et] la connaissance des pouvoirs mystiques résident dans les récitations de prières ou d’incantations… qui sont une pratique magique basée sur la Connaissance des Forces de la Nature et de leur corrélation. »1

Le but souhaitable de nos jours pour tous les chercheurs c’est la fusion avec l’âme par la pratique d’AtmaVidya, sans quoi nous sommes susceptibles de dévier sans le vouloir du sentier direct vers l’âme et de pénétrer au royaume de « l’enchantement ». « Enchanter » signifie ensorceler et charmer. C’est un terme dérivé du latin « incantare », qui signifie jeter des sorts par des formules magiques, et il est étroitement lié au mot anglais ‘glamour’ qui tire ses racines de l’Ecossais médiéval, du temps où l’on disait des pratiquants des arts occultes obscurs qu’ils envoûtaient par leurs charmes2. En français le terme mirage transcrit cette idée bien que celui de « glamour » soit un anglicisme relativement accepté.

Alice Bailey explique que le mirage est la caractéristique marquante du plan astral, qui est « simple- ment le nom donné à l’ensemble des réactions de la sensibilité et du sentiment, et à la substance des émotions que l’homme a lui-même créées avec tant de force et projetées avec tant de succès qu’il en est maintenant la victime3 ». A l’époque actuelle, la substance du mirage est largement répandue dans la culture populaire, et l’industrie du divertissement est considérée comme quelque chose que l’on doit rechercher active- ment. On comprend généralement le mirage comme la qualité d’être « plus attirant, plus excitant ou intéressant que les personnes ou les choses ordinaires »4. En fait, il s’agit d’un revêtement déformé et apposé sur la réalité, à laquelle les personnes polarisées émotionnellement sont davantage sensibles. Sous ses formes

les plus subtiles, elle trompe un grand nombre de personnes intelligentes et d’aspirants sur le sentier, comme discuté en détail dans le livre d’Alice Bailey Le mirage, un Problème Mondial.

Sur le sentier d’AtmaVidya, le désenchantement – la dissipation du mirage – est une dure leçon, mais elle met de manière continue le chercheur spirituel sous le contrôle direct de l’âme, qui est le principe médian entre l’esprit et la matière. L’âme fusionne ces deux grands courants d’énergie – les principes masculin et féminin dans la vie – en rapport harmonieux. Ce n’est qu’à ce moment seulement, que le travail magique qui consiste à créer « les nouveaux cieux et la nouvelle terre » commence véritablement. Nous examinerons les lois ésotériques de la nature telles qu’elles opèrent par le biais du son, de la vibration et de l’électricité, lors des prochaines conférences de l’Ecole Arcane. Nous réfléchirons également sur la manière dont l’ésotériste peut apprendre ces règles tout en demeurant détaché de leurs activités grâce au son directeur de l’âme – un son qui mène en ligne directe vers les mondes spirituels de la lumière, de l’amour et de la puissance. Tous ceux qui reçoivent cette lettre sont cordialement invités à venir se joindre à ce travail de groupe.

A notre ère matérialiste de la technologie, c’est un thème qui paraît pertinent, alors que l’humanité éprouve le besoin de plus en plus grand de se relier plus étroitement à la Mère Terre et au divin féminin. La voie vers l’avant est indiquée clairement par ceux qui expriment la lumière et l’amour de l’âme, le groupe des serviteurs du monde, et nombreux sont ceux qui, parmi eux, travaillent avec les règnes inférieurs de la nature. La clarté de la lumière de l’âme se déverse à travers eux, révélant les lois qui sont en vigueur dans la nature, et suscitant chez les humains le besoin de relations nouvelles avec l’environnement. De manière identique, le travail de méditation tout au long des trois fêtes spirituelles implique le contact avec l’âme, pour faire en sorte que la lumière, l’amour et la puissance descendent sur terre – par le biais de l’humanité et jusqu’aux règnes inférieurs de la nature, dans cette tâche grandiose de rédemption planétaire.

Ceux qui sont engagés dans cette grande œuvre unique sont membres du groupe des serviteurs du monde, qu’ils en soient conscients ou non, et ils travaillent tous à un degré plus ou moins grand avec la con- naissance de l’âme – AtmaVidya – la sagesse des désenchantés.

Dans la lumière, l’amour et la puissance du service de groupe, Groupe des Centres, Lucis Trust

  1. Collected Writings Vol IX pp. 252 H.P. Blavatsky
  2. ‘to cast the glamor’ https://www.etymonline.com/word/glamour https://fr.wikipedorg/wiki/Enchantement
  3. Le Retour du Christ, 130 A.A. Bailey
  4. https://www.collinsdictionary.com/dictionary/english/glamorous

Rue du Stand 40, Case Postale 5323, 1211 Genève 11, Suisse

+41 (0)22 734 1252  geneva@lucistrust.org www.lucistrust.org

Suite 54, 3 Whitehall Court, London SW1A 2EF, UK 866 UN Plaza, Suite 482, New York NY 10017, USA

Lucis Trust est une ONG avec un Statut Consultatif auprès du Conseil Économique et Social des Nations Unies