La Science de l’Être et le Miracle de la Vie

La Science de l’Être et le Miracle de la Vie

_____________________________________________________________________________________________________________

Préambule

« Peut-être que Dieu n’existe pas mais si son concept a permis à l‘homme d’accéder à des capacités supérieures et de devenir meilleur, alors Dieu est la plus géniale et la plus extraordinaire des inventions humaines. « 

Et si Dieu existe ? Alors n’est-ce pas la plus merveilleuse des quêtes que de découvrir qui est votre père céleste ? « La Science de l’Être et le Miracle de la Vie » est le récit d’un parcours initiatique éclairé. Il débute au cœur de la pensée humaine tout en explorant l’univers. Vous découvrirez je l’espère des réflexions en adéquation avec vos affinités. Ce manuscrit propose une pensée innovante dans le domaine du bien-être et de l’évolution de l’âme. C’est une autre approche de la vie. Si vous abordez cet ouvrage l’esprit ouvert et laissant de cotés les préjugés, les idéologies, la politique et pourquoi pas la religion alors vous serez très heureux de découvrir qu’il existe des réponses précises aux questions existentielles cruciales que vous vous posez. Il existe un univers méconnu par  le plus grand nombre. Un univers qui redéfini la composition des besoins fondamentaux des êtres humains. Chacun peut dépasser et résoudre les épreuves de la vie. Il suffit pour cela de consacrer un temps pour une étude et un travail sur soi-même. Ce travail consiste en une incursion dans votre être intérieur afin d’y découvrir les capacités cachés de votre être. Pour ce faire  il est nécessaire d’établir  le calme et la paix à l’intérieur de vous. Pour atteindre cette paix il y a un prérequis ; prendre soin de son intégrité physiologique, développer sa créativité et les sentiments les plus hauts, vivre dans l’action juste, cultiver le discernement et la maîtrise de soi. Ce travail développera  et renforcera votre vie intérieure et votre vitalité à coups sûr. Ce travail vous permettra d’accéder à l’éveil de votre conscience. Il vous offrira la sérénité nécessaire pour vous poser et atteindre une capacité accrue d’analyse dans chacune de vos décisions et entreprises. Or il est connu que ce sont les bons choix qui mènent au succès. Il est dés vérités qui semblent évidentes pourtant il est bon parfois de se remémorer certaines vérités afin de retrouver le bon sens.

De nombreuses âmes ne trouvent plus le sens positif de leurs vies. La vie est-elle un « hasard » ? La réussite est-elle une loterie ou un acquis héréditaire ou karmique ? Il est difficile pour des chercheurs sérieux d’adhérer à cette idée. En réalité le hasard est un concept inventé par l’homme. A cause de l’ignorance il donne un sens aux conjonctures par le non-sens. L’élaboration de la vie n’a rien à voir avec les distorsions générées par les activités humaines. Certes nous ne pouvons pas changer le monde, « apparemment », cependant nous pouvons nous changer nous-mêmes afin que, grâce à notre épanouissement, progressivement nous contribuons à le rendre meilleur. La connaissance, dans son sens universel et objectif plutôt qu’universitaire,  le non jugement de ce que nous considérons comme étant étranger à notre sphère d’existence et le respect des formes de vies sont les clés permettant de libérer les causes premières et d’atteindre la lumière salvatrice apportant la liberté dans l’âme. Il n’y a pas de mystères que nous ne puissions pas découvrir. La vie n’a pas de secret qu’elle dissimule jalousement. Nous fabriquons des secrets pour nous préserver des dangers ou pour fuir des démons qui sont en réalité la projection de nos imperfections et de nos peurs ancestrales. Comme un livre ouvert et vivant offert gracieusement à tous la vie nous ouvre toutes grandes ses pages. Il suffit d’apprendre à les lire en nous-mêmes dans la nature  et dans les cieux pour récolter une force  vitale issue de vérités bien plus précieuses que l’or et les diamants.

La spiritualité est un état d’être.  » On dit d’un personne qu’elle est spirituelle.  » Dans un ordre de pensée plus élevé le métaphysicien admet que tout est spirituel et encore plus ; que tout est énergie. Etant un évolutionniste et un harmoniste plutôt qu’un révolutionnaire mon parcours est l’héritage de la rencontre d’âmes œuvrant dans la  médecine traditionnelle et holistique, la psychologie moderne, la philosophie, la religion, d’honorables écoles ésotériques dirigé par de véritables instructeurs dispensant la pratique du yoga, du pranayama (respiration), de la méditation et de la nutrition qui est une discipline majeure. L’homme qui sait penser, respirer et se nourrir convenablement  établit en lui des bases saines et solides. L’homme qui sait vivre en harmonie avec son entourage et qui respecte la nature est dans la créativité et le positif. Il est apte à recevoir une initiation lui permettant d’accéder à un réservoir de force et à une supra-conscience qu’il est difficile d’expliquer au néophyte à moins qu’il accepte de consacrer le temps nécessaire pour réfléchir à cette matière essentielle. Ceci est le besoin réel de la société, le besoin des grands hommes dont la vie est l’héritage d’une aventure universelle fantastique durant laquelle pendant des millions d’années très doucement mais avec constance la vie s’est organisée. Oui l’homme est grand, fort et juste pour beaucoup et pourtant cette époque est comme un accident de la vie où de nombreuses âmes sont perdues, vulnérables, ne possédant plus de motivations ni de foi, ni de force en beaucoup de causes. A force de l’éloignement de la beauté de la vie, l’homme élabore des sentiments et des réflexions inspirées par les tendances terre à terre. Il juge son voisin, convoite ses richesses puis déclare la guerre. Ce qui constitue le dernier mode de communication quand les mots ne représentent plus ni la raison, ni la justice, ni la sagesse.

Pourtant l’homme possède une dimension supérieure qu’il doit réintégrer. L’homme est la forme de vie la plus abouti de la planète. Il est capable de rayonner comme un soleil et de diffuser son amour et sa sagesse. A ce titre il doit se comporter comme un grand frère et élever son âme. Il doit cesser d’adhérer aux croyances et pratiques de l’ancien monde basées sur la recherche des plaisirs temporels et la jouissance démesurée des biens matériels au détriment de l’intégrité et de l’équilibre de la planète. L’homme doit se comporter humblement et avec respect au regard des autres formes de vies. C’est ainsi qu’il retrouvera la paix et la joie de vivre.  Il est connu dans de nombreux textes sacrés y compris la bible, le livre le plus vendu sur terre mais aussi le plus mal lu, que le jour de la Création l’homme ne connaissait ni la dualité, ni la peur, ni le doute, ni le jugement, ni le mal. Il vivait dans le présent et pour l’éternité !  Le passé et le futur n’existent pas. La vie est une continuité ininterrompue sans espace ni temps. L’homme a inventé le temps. Il a développé son intelligence grâce à la formidable puissance créatrice de l’instant présent. Il a réalisé que son esprit pouvait créer des concepts et des théories s’il est éduqué. L’homme a appris à calculer et à peser les choses. Il a ressenti le besoin d’intercepter et de quantifier tout ce qui pouvait l’être afin de maîtriser son évolution. Il exagéra ses besoins. Certains ont remarqué qu’ils pouvaient dominer la matière. C’est ainsi que le besoin de pouvoir et de conquête naquit. L’homme ancra en lui qu’il était nécessaire de posséder les choses pour les maîtriser et s’assurer une place paisible sur terre si bien aujourd’hui ses aspirations ne sont plus en adéquation avec la réalité de son âme et les besoins fondamentaux de l’être. l’homme a bâti une société correspondante avec des désirs égoïstes, des passions démesurées et des besoins excessifs ou carrément inutiles. Par voie de conséquence l’homme s’est considérablement éloigné de sa propre nature et son équilibre est mis à mal car à force de se remplir de millier de choses illusoires au détriment de la seule énergie vitale dont il a besoin et qu’il ne peut capter que dans la vie présente il se prive de son héritage spirituel et cosmique.

Il existe une autre vie dans la vie. Il existe une autre dimension. Elle est bien réelle. Par un certain travail nous pouvons tous  y accéder. Il existe dans l’être humain des capacités méconnues de la science actuelle. Ces capacités sont à l’intérieur de l’être. Elles permettent de pénétrer dans le sanctuaire qui régit les complexes mécanismes de l’esprit, de développer son intuition et sa perception de toutes choses et d’accéder à la connaissance sans utiliser les outils conventionnels de la communication que sont le langage, les théories et les concepts. C’est une expérience intérieure unique et bien réelle. De cette expérience  résulte une maîtrise accrue des forces de la nature et de la matière. Il n’y a rien qui fait peur sur terre mis à part  les aberrations et les psychoses générées par l’ignorance et la cupidité humaine. Tout, au départ,  dans l’élaboration de la vie est conçu pour être beau, parfait et utile seulement l’homme n’a pas respecté certaines règles et il en subit les conséquences. L’esprit possède des facultés surprenantes lui permettant de nettoyer les voiles opaques qui ont obscurcis et altérés son âme. Durant ce processus s’opère un réalignement des différents corps ; physique, éthérique, astral, mental, causal et divin.  Les énergies subtiles circulant dans ces corps retrouvent leurs vibrations et leurs forces optimales. La science d’aujourd’hui ne connait que le corps physique. Elle distingue néanmoins la présence d’une énergie subtile répartie dans l’enveloppe corporelle et autour de celle-ci sans en comprendre encore profondément le sens. Les médecines holistiques comme l’acupuncture,  l’auriculothérapie sont des médecines énergétiques dites alternatives qui ont dépassé cette compréhension de l’être humain depuis des siècles. Ayurvéda soigne par les plantes médicinales et les minéraux pour rétablir l’équilibre et obtenir des guérisons spectaculaires là où la médecine traditionnelle a échoué. Elle utilise de nombreux procédés naturels dont le magnétisme. Plus qu’une simple thérapie elle constitue une véritable philosophie de la vie et est pratiquée en inde depuis plus de cinq mille ans. Elle est reconnue incontestablement de la multitude y compris des médecins traditionnels qui travaillent souvent en binôme avec des praticiens ayurvéda. La charge énergétique qui sature l’enveloppe corporelle rehausse toutes les fonctions métaboliques et immunitaires. Le corps est alors animé d’une aura puissante capable d’aider à retrouver santé, puissance et vitalité dans l’organisme. La conscience s’éveille. L’âme reprend contact avec la destinée qui la concerne. Il convient de ne pas rejeter la science médicale. Dans plusieurs domaines d’application et notamment en chirurgie, la science est très utile et elle fait des « miracles ». En toutes choses réside un juste milieu. Chacun cherche sa voie et selon les conjonctures complexes du bagage héréditaire, des idéologies acquises et de la culture imposée, chacun rayonne plus ou moins selon sa force vitale, ce qu’il a réalisé et partagé, selon ses aspirations et ses propres valeurs ! Dans cet ouvrage l’auteur tente d’apporter une lumière sur le sens positif dans la vie.

« La Science de l’Être et le Miracle de la Vie » vous guidera dans un univers où le sens de notre raison d’être devient plus clair et plus sûr.  Il n’y a pas de fatalité. L’équilibre de notre vie dépend des pensées que nous nourrissons à chaque instant.  Ces pensées sont la véritable nourriture de notre âme. Plus cette nourriture est pure et plus élevées  sont nos aspirations et notre créativité.  Plus notre compréhension de nous-mêmes est grande et plus grande est notre confiance en notre capacité à créer et à partager. Participer intelligemment aux projets ambitieux de l’économie du monde est une bonne chose. Nous ne pouvons renier ni le progrès ni la technologie mais nous devons réfléchir à nos véritable besoins avant de construire des milliers d’usines. Par une étude sérieuse et volontaire nous pouvons atteindre une  connaissance satisfaisante du principe de Vie qui régit tout ce qui existe depuis l’aube des temps. Nous possédons une réelle opportunité dans cette époque d’accéder à un réservoir de  valeurs et de connaissances  bien plus proche de la réalité et de l’existence.

Ceci est le besoin de la société, le besoin des grands hommes dont la vie est l’héritage d’une aventure universelle fantastique durant laquelle pendant des millions d’années très doucement mais avec constance la vie s’est organisée.  Oui l’homme est grand, fort et juste pour beaucoup et pourtant cette époque est comme un accident de la vie où de nombreuses âmes sont perdues, vulnérables, ne possédant plus de motivations ni de foi, ni de force en beaucoup de causes. Le but de ces écrits n’est pas d’attirer le lecteur dans une dimension étrange ou fantastique.  Les bibliothèques du monde entier  sont riches en littérature traitant d’ésotérismes, pourtant le langage utilisé est trop souvent inaccessible ou codifié. « La Science de l’Être et le Miracle de la Vie » est au contraire un manuel  de vie nous rappelant par de simples métaphores qu’il est possible aujourd’hui de retrouver le sens profond de la joie de vivre. Il est possible ici et maintenant de toucher les étoiles avec son cœur.  Rien n’est reprochable si ce n’est l’ignorance de la beauté de la vie.

En occident le terme « Maître »  est  associé à un professeur ou une personne d’une grande science, d’un talent reconnu ou autorité qui dirige un groupe. La notion des « Maîtres dans ce manuscrit  désigne aussi des êtres mystiques qui pour la plupart ont passé une grande partie de leurs vies retirés. En dehors des sociétés modernes et libres de toute influence ils ont eu accès à des réalités qui nous dépassent mais qui pourtant sont une partie intégrante d’une compréhension qui nous fait défaut au quotidien. Durant ma vie je suis allé au contact de nombreux groupes spirituels pour tenter de comprendre ce qui les différencie mais surtout ce qui les relie. Je me suis intéressé à de nombreuses sectes dans un but d’étude sans jamais avoir été endoctriné. J’ai eu la chance d’y rencontrer  des âmes formidables qui ont réussi  à sortir de la servitude et ont retrouvé leur liberté. Je n’adhère à aucun mouvement,  aucune secte, aucune religion, je n’appartiens à aucun groupe en particulier et pourtant dans mon cœur je suis avec tous. Je suis un citoyen du monde. Mon message est destiné aux simples chercheurs et aux théosophes. Le terme théosophie fait référence à une doctrine qui soutient que toutes les religions sont des projections et tentatives de l’Homme de connaître « le Divin », et que, par  voie de conséquence, chaque religion possède une partie de la Vérité.  J’ai appris durant cette étude à ne pas juger des individus qui participent à une démarche spirituelle. Cet état d’esprit est trop répandu. Malgré la réalité de nombreuses sectes et malgré la réalité de nombreuses erreurs commises au nom de la religion ou d’une idéologie, il existe des chercheurs sérieux qui possèdent de grandes qualités d’âmes et apportent significativement leurs contributions dans l’évolution. Il est du devoir des hommes de s’engager concrètement dans un processus ou une organisation quelconque afin de consacrer un temps et une énergie dans des bonnes causes.

Le paradoxe de l’humain est qu’il possède tout à l’intérieur de lui, des états inférieurs reliés au mondes passé avec ses superstitions et ses peurs et des états supérieurs connectés aux sphères célestes où la pureté de la pensée juste permet d’envisager l’avenir sous une lumière nouvelle. Ce n’est pas une philosophie ou un mode de pensée qui est soulevé ici mais une simple expérience de vie durant  laquelle l’auteur a eu la chance de recevoir une instruction provenant d’êtres vivants dans un amour profond pour la vie.  Ce n’est pas un cadeau de transmettre ce que l’on sait, c’est un devoir. Il n’y a pas de lieu écrit pour rencontrer des âmes qui au-delà des activités de la vie sont en quête d’absolu. Seul le chemin de la vérité et de la justice nous mène véritablement vers le futur qui nous concerne et seul ce chemin compte.  Les valeurs spirituelles sont incomprises à notre époque.  La spiritualité est un tout et il convient de trouver le juste milieu, c’est aussi une des clés de la réalisation. Une des erreurs est de vouloir bannir la matière ou le spirituel en pensant  que l’un ou l’autre nous empêche d’évoluer or sur un plan universel il n’y a pas de distinction, tout est lumière et toute vérité est accessible au cœur inspiré par la sagesse. Nous pouvons parfaitement nous établir dans le monde matériel et  rester proche de la création et des cieux. Ce qui importe c’est de participer positivement  à la transformation de la société humaine par la mise à disposition de nos pensées les plus pures  et de nos actes les plus nobles.

La terre est en difficulté. Il est de la responsabilité de chacun d’en prendre conscience et d’adopter un comportement adéquate et responsable sur tous les plans.  A ceux qui me dise que  je suis un utopique je réponds ; Oui c’est vrai on me le dit parfois, je suis un doux rêveur et un poète. Mais s’il vous plait prenez quand même un temps pour lire ce livre.  La terre et les hommes sont dans une situation qui n’est pas désespérée mais préoccupante et ceci n’est pas un mythe ou une utopie. Ceux qui me lisent et me connaissent savent que j’en parle dans mes écrits depuis vingt ans. Aujourd’hui des milliers de scientifiques de par le monde l’affirment avec véhémence. Sommes-nous des petits insectes pris dans un courant et attendant le déluge ou sommes-nous des êtres humains capables de rayonner de la lumière, de transformer notre vie et notre entourage et de prendre notre destin en main ?  C’est un long cheminement certes et qui demande à chacun un minimum d’effort  mais c’est le tout petit pas qui manque à l’humanité pour atteindre la toute-puissance  de la vraie Vie et la magnifique splendeur de l’âge d’or qui pointe à l’horizon. Ce petit pas vaut la peine qu’on le fasse car la terre a besoin que l’on marche vers elle pour la rassurer et nous donner en retour le meilleur d’elle-même !

« La Science de l’Être et le Miracle de la Vie » illustre aussi par de nombreuses métaphores et par ses poèmes en fin de livre, la pensée positive, l’amour de la vie et des gens, l’espoir d’un monde meilleur dans le respect et le partage. C’est un hymne et une louange d’espoir et d’amour pour notre humanité vacillante. Bien sûr la terre n’est pas encore un paradis et beaucoup d’âmes sont en peines ou ne croient plus en rien de bon. Les remèdes justement sont la compréhension de nous-mêmes, le développement de la volonté de la joie de vivre, la culture d’une pensée moins rationnelle tout en restant pragmatique et efficace dans nos tâches quotidiennes et nos obligations. Guérir notre âme de notre passé, nous réconcilier avec tout ce qui nous entoure, pardonner, qui est la plus noble des qualités, vivre pleinement dans le présent sont les buts majeurs pour atteindre la liberté, libérer notre force intérieure et enfin survoler notre thème astral. Si nous consacrons le temps nécessaire pour cette quête si enrichissante nous découvrons le bonheur et la force qu’elle établit en nous. La nature est merveilleuse quand nous comprenons sons sens profond et qu’elle est révélée. La nature est avec nous, elle notre amie, notre allié et il convient de la préserver et de vivre en harmonie avec elle. Nous n’avons aucune chance de subsister si nous nous opposons  ou défions ses règles. Cet ouvrage est un livre ouvert et vivant qui s’enrichi au quotidien, il n’existe pas de dernière page. Il est offert à tous et particulièrement à ceux qui pressentent qu’au-delà de la vie terrestre, il y a une autre vie, une autre fréquence, une direction à prendre et un but à atteindre. S’il y a trop peu de personnes pour croire en la possibilité d’une existence vécue pleinement dans l’établissement des valeurs les plus hautes alors l’humanité est dans une situation délicate. Pour cette seule raison je refuse de sombrer dans le pessimisme. Je revendique que la Vie est éternelle et merveilleuse. Elle est un Miracle d’une beauté absolue. Elle est plus grande que l’imagination. Il suffit d’ouvrir les yeux vers la dance de la voûte étoilée pour lire le message quotidien du ciel à notre intention. Il suffit de fermer les yeux pour sentir la douce chaleur du soleil qui donne sans demander en retour. Il nous fait sentir  chaleureusement ce qu’est l’amour ! Ceux qui perçoivent les filaments invisibles, les liens subtils qui relient les hommes entre eux et avec le ciel et la terre sauront interpréter ces lignes et se connecter avec ce qui les concerne dans leur cheminement. Ils ressentiront un réconfort provenant du sentiment de comprendre mieux ce qui dépasse l’entendement. Ce sentiment étant plus fort que tout ce que l’on peut réaliser. Pour ceux qui considèrent qu’au-delà de ce que les yeux perçoivent il n’y a rien à découvrir ou à mettre à jour, sincèrement, sans aucune ironie et avec un profond respect pour vos croyances, considérez cet ouvrage comme un roman.

Sur le plan céleste il n’y a aucun jugement ni colère. Si Dieu existe bien ce n’est pas un Roi despote. Ces sont les humains qui prononcent des sentences. Quand une mère regarde son jeune enfant faire ses premiers pas et tentant d’attraper maladroitement mille objets en les cassants il ne viendrait pas à l’idée de cette mère douce et délicate de ressentir de la colère envers son enfant ou de le juger. Bien au contraire, elle est émerveillée de constater les progrès quotidiens de son petit être cher quand bien même cela coûte des tracas. Dans le plan céleste c’est pareil nous sommes observés. Des forces bienfaisantes nous insuffle inlassablement amour et lumière afin que nous puissions progresser et nous élever. De notre côté nous devons comprendre le lien subtil et profond qui réside entre la Création et les créatures. Le monde céleste nous guérit de tout et nous pardonne de tout. C’est sa nature et sa fonction de réparer la civilisation. Un médecin guérit un malade sans se demander si son patient mérite la guérison, il guérit parce que c’est sa vocation. Le soleil donne sa chaleur et irradie ses bienfaits vers toutes les formes de vies sans se préoccuper des vertus des uns ou du niveau d’élévation des autres. Il est nécessaire de se déprogrammer de l’ancien monde, celui de la peur, de la superstition, de l’obscurantisme, du fanatisme et surtout du nihilisme qui considère que tout est rien. Nous ne sommes que poussière et nous redevenons poussière.

En réalité nous sommes des âmes éternelles et puissantes capables de bâtir des civilisations harmonieuses si nous sommes investis d’une énergie créatrice positive. Ce monde lumineux qui nous invite et nous ouvre si grandes ses portes est déjà accessible, c’est l’âge d’or, un endroit merveilleux ou nos rêves deviennent réalités. Nous avons une chance inouïe de vivre cette époque charnière, de nourrir tant d’espoir, d’avoir tant de secrets à découvrir et partager, d’entretenir et de préserver le feu cosmique que la vie nous a confié. Quelle chance d’être les dépositaires et les ambassadeurs de la lumière, de l’amour et de la paix ! Chaque âme sera amené à faire son premier pas vers son fameux « chemin de Lumière » ; alors pourquoi pas vous et pourquoi pas maintenant ?

« Suis-je naïf de croire que l’humanité est sauvé ?  Si je me trompe j’aurais au moins remplis ma vie d’Amour, d’Espoir et de Lumière pour ce monde insensé ! « 

L’auteur