Bloc Notes

28 mars 2020

Pour le monde spirituel ce qui arrive n’est pas une fatalité ni un hasard. Il ne s’agit surtout pas d’adhérer aux thèses de prédicateurs d’apocalypses ou autres absurdités. Cette épreuve que traverse l’humanité va permettre aux humains d’affiner leurs visions des choses, de prélever dans la nature ce dont ils ont besoins et non envie et d’approfondir la qualité de la communication, du respect et de la tolérance entre les peuples. Souvent les épreuves fortes nous servent et nous aident à devenir meilleurs. Face à notre fragilité, nos peurs existentielles, l’impermanence et la singularité de la vie et de la nature sur cette terre et dans l’univers, il y à une chose que nous pouvons entreprendre et contrôler ; c’est cultiver la bonne volonté et le bon sens. Nous avons besoins de recentrer les activités humaines. Nous avons besoin de compréhension et de réalisme. Visualisez un bouclier doré tout autour de vous et de vos proches. Ce bouclier est votre ami. Dites intérieurement que vous êtes l’ami de la terre et que vous vous associez à elle et à son projet. Cela fonctionne. Prenez soin de vous. Namasté _/\_

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ceux qui s’adonnent à la violence et au jugement ne reçoivent point de bienfaits des cieux. Leurs vies ne sont pas enviables. C’est une réalité éternelle et indestructible. Abandonner la violence sous toutes ses formes c’est marcher dans la voie de l’amour qui conduit au Père Céleste, à la guérison et à la prospérité. La voie de l’amour est la seule voie qui mène à la paix et à la liberté. Le Dessein du Créateur est cela. Rien ne peut s’opposer à la volonté de celui qui a créé les étoiles et en a déposer les vertus et la puissance dans les âmes.

Pourquoi votre cœur s’ouvre t’il et êtes-vous apaisé et émerveillé quand vous contemplez les cieux ? Parce qu’en un instant votre regard touche l’univers infini. Ce n’est pas juste de la poésie pour des âmes « illuminés ». L’infini vous rappelle ce qui vous concerne au plus haut point. Vous êtes une âme éternelle et immuable dont le tissu métaphysique et Divin ne peut être altéré. L’infini est votre nature véritable d’Êtres-Humains Cosmiques. C’est dire le paradoxe abyssale qui réside dans l’esprit se considérant comme une frêle créature.

Bien-sûr chacun est libre d’adhérer ou non à la croyance d’un Dieu, et à l’infinitude de l’âme au delà de la vie terrestre mais regardez calmement, sincèrement et profondément en vous et autour de vous. Souvent ces sont les âmes qui ont beaucoup souffert qui se sont détournés de Dieu. C’est compréhensible. Après tout pourquoi ce « Dieu » permet-il au mal d’exister sur terre ?

Le Créateur, s’il existe, le permet-il vraiment ? N’est-ce pas une aventure palpitante de chercher et trouver une réponse à cela ?