Pensées de Shamballa

Pensées : “Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle, nous sommes des âmes

spirituelles et éternelles vivant une expérience humaine.”  Teilhard De Chardin

 

 

Il y a quelqu’un là-haut?

Un fumeur atteint de maux sérieux demanda à Dieu de le guérir. Plus tard celui-ci se saisit de son paquet de cigarette et celui-ci lui échappa des mains et tomba à terre. Il le ramassa et en se redressant se cogna la tête durement.

Un homme prit son auto afin de se rendre à un rendez-vous. Il devait y retrouver des complices qui l’attendait pour faire préparer un méfait. Cet homme n’était pas joyeux de ce choix car il vivait à contre cœur de ses fréquentations et de ses mœurs. Curieusement son parcours fut parsemé d’obstacles inhabituels, accident de la route, des travaux d’urgences, un camion bloquant la voie durant de longues minutes. Et comme il partit de chez lui en retard il en oublia son téléphone. Quand il arriva au lieu de rendez-vous ses comparses étaient partis. Il apprit plus tard qu’ils furent tous arrêtés.

Il y a une interaction entre l’être humain et la création. On peut appeler cela Dieu ou la synchronicité. Il s’agit d’événements qui arrivent à point nommés pour aider une âme à résoudre une situation. Pour les néophytes il s’agit de simples hasards. Pour les initiés il s’agit de symboles provenant du monde multidimensionnel en affinité avec les formes de vies interconnectés à la conscience cosmique. Les plans supérieurs de la création interagissent dans le monde physique en plaçant des symboles tout au long du cheminement d’une âme afin de l’aider à résoudre les énigmes de sa vie.

Pourquoi cette aide ne résout pas directement le problème ?  La raison est le libre arbitre. Chaque âme doit trouver son chemin et résoudre ses problèmes par elle-même. C’est un principe existentiel fondamental. Pour acquérir une qualité il est nécessaire d’en expérimenter les propriétés. Si un professeur donne 20/20 à un élève qui n’a pas fait son travail correctement il ne l’aide pas car il l’envoi dans un niveau supérieur d’apprentissage ou ses compétences ne seront pas suffisantes pour progresser, augmentant ainsi le sentiment d’échec.

Pourquoi doit on progresser ? L’évolution est le dénominateur commun à toutes les formes de vies présentes sur terre. Le corps humain est constitué d’un système énergétique. Plus une âme acquiert de l’expérience plus son système énergétique devient puissant. Plus elle accède à des réalités suprêmes et plus elle atteint des niveaux existentiels élevés. Pour exister dans cette dimension supérieure l’âme doit posséder un corps énergétique capable de résister à de très hauts voltages. Voilà pourquoi la lumière et la vérité n’est accessible qu’aux âmes vertueuses car l’acquisition de cette force d’éveil n’est possible qu’en cultivant les valeurs les plus hautes et les plus nobles de l’existence !

La vie n’est elle pas une merveille d’intelligence et d’inventivité ?

Pour comprendre le bien et le mal il faut appliquer ceci ; Tout ce qui est de l’ordre du bien provient de la Vie, de l’univers et de la nature.

Tout ce qui est de l’ordre du mal provient de l’ignorance générée par la cupidité humaine !

Alors vous quel camp choisissez-vous ?             ” Extrait de “La Science de l’Être et le Miracle de la Vie.” 

 

*     *     *     *     *

 

Le matin votre réveil est pareil à une naissance. C’est une aube nouvelle qui commence, une chance d’effacer les imperfections de la veille et d’écrire une page nouvelle. Cette histoire est droit devant. Prenez la barre de votre vaisseau et soyez le capitaine qui décide du cap et qui le maintient. Visualisez un point à l’horizon et ne le quittez plus. Le capitaine ne se laisse pas subjugué par le doute ou par la tempête. Votre vie est pareil à l’univers, grande et novatrice. Votre destinée est pareil à l’océan, toute les destinations sont possibles. C’est vous qui choisissez. Quand vous regardez un ciel étoilé vous constatez qu’il n’est pas une image figée. L’univers se transforme à chaque seconde. Il est peuplé d’innombrables vies et d’intelligences.

Dès les premières secondes de votre journée au matin nourrissez-vous de ces vérités quelques instants. Visualisez la terre au centre de l’univers. La terre est infime dans cet espace infini pourtant elle abrite une humanité capable de paix, d’intelligence et d’amour. La terre est immense. Elle est l’endroit idéal pour l’épanouissement. Quand un être humain est placé dans des bonnes conditions l’âme se pacifie. La vertu est la propriété première d’un être humain. Placez-vous dans des bonnes conditions. Placez-vous dans un état d’esprit créateur de sentiments nobles et beaux.

Dès lors votre rapport au monde change, votre rapport aux autres changent, le perception de votre entourage change. Dés lors votre mode de communication change. Comme par miracle le rapport de votre entourage envers vous change aussi. Dès lors vous êtes capables d’effacer de votre esprit ce qui ne vous convient pas et de le remplacer par de nouvelles habitudes fastes. Vous retrouvez ainsi votre liberté et vos qualités. Soyez pareil à l’univers et à la terre, grand. Regardez les autres avec amour. Visualisez l’avenir comme un rayon lumineux. Ce rayon lumineux c’est vous, l’âme éternelle, car vous êtes une âme éternelle avant d’être humain. Soyez aussi grand que votre Âme ! Un jour prochain vous serez heureux de comprendre que la mort n’existe pas, si vous ne le savez pas déjà ! Nous quittons juste un vêtement pour en revêtir un autre, exactement comme un arbre en automne, puis vient le printemps et la vie redémarre. Allez dans le monde en paix et transmettez cette paix autour de vous. Soyez inspiré par la volonté du bien et de la joie de vivre éternelle..Votre vie est “droit devant” !   ” Extrait de “La Science de l’Être et le Miracle de la Vie.” 

 

“Oui, nous vivons dans un univers où des choses merveilleuses se produisent. Non seulement la vie s’est épanouie, mais elle a fait naître la musique de Mozart et la poésie de Verlaine.” Hubert Reeves 

” L’homme est fou. Il adore un Dieu invisible et détruit une nature visible, inconscient que la nature qu’il détruit est le Dieu qu’il vénère.”  Hubert Reeves  

 

« Quelqu’un se plaint : « Je cherche la lumière, je prie tous les jours, mais Dieu ne m’entend pas. Je ne rencontre que des difficultés, je suis malheureux, malade, je ne trouve plus aucun sens à ma vie. » Mais à qui la faute ? S’il se débat parmi tant de difficultés, c’est qu’il les a attirées. Il dira : « Attirées ?… Mais comment ? Ce n’est pas ce que j’avais demandé. – Si, car tout en demandant vous avez négligé certaines lois. – Ah ? Je ne savais pas. » Peut-être, mais qu’il le sache ou non, il a transgressé des lois et maintenant il en subit les conséquences. L’ignorance n’est jamais une excuse. Si vous ne respectez pas le code de la route, la gendarmerie arrive pour vous mettre une contravention, et il est inutile de dire : « Mais, monsieur l’agent, je ne savais pas que… », il continue tranquillement à écrire la contravention, il ne veut pas entendre si vous saviez ou non ; pour lui, vous deviez savoir.
C’est donc à vous de mieux accorder votre conduite à vos aspirations spirituelles. Vous n’aurez plus l’excuse de ne pas savoir ; si vous êtes négligent, vous serez doublement coupable et vous souffrirez. »  
Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

11 août 2017 – Commentaire sur la pensée du jour de Mikhaël Aïvanhov :

Parfois en lisant un Maître de la pensée on peut croire qu’il réside de la rudesse et de la froideur dans les propos. Il n’en est rien. Un Maître est un professeur de vie. Un Maître est un expert qui connait les lois de la nature et de l’univers. Il sait pourquoi l’être-humain peut se retrouver dans des situations difficiles. Souvent c’est parce qu’il y a eu négligence de plusieurs façons. Bien entendu quand un Maître diffuse une pensée à la multitude il ne s’adresse pas particulièrement aux âmes affligées par des maladies ou la misère provoquée par la pauvreté et les guerres. Ceci est un autre sujet et fait l’objet de réflexions spécifiques.Un Maître ayant consacré sa vie à améliorer la condition humaine ne pense pas que des gens sont pauvres ou malades car ils n’auraient pas respecté les lois de la vie ou parce qu’ils sont ignorants. Il y a dans la vie ce que nous humains considérons comme des injustices et qui est simplement la réalité de la vie. Cette réalité de la vie n’est pas parfaite. Certes il y a une forme de cruauté dans la vie de la même façon qu’il y a aussi beaucoup de beauté. Il y a des milliers de façon de découvrir la beauté de la nature. Dans cette même nature il y a aussi des proies qui se font dévorées par des animaux sauvages. Cela s’appelle l’évolution. Chaque forme de vie existe selon des lois naturelles qui se sont mises en place durant des centaines de milliers d’années. La precieuseté de l’existence est d’avoir conscience que l’harmonie et l’équilibre sont des bienfaits comme des joyaux infinis. Voilà pourquoi il faut entretenir le bien-être et le maintenir en soi de toutes les manières possibles. Le bien-être est une force et un don de la vie. Voilà pourquoi un Maître comme Mikhaël Aïvanhov nous invite avec ses mots et ses métaphores à respecter les lois de la vie, toujours dans l’esprit du bien pour tous. Quelle est le meilleur moyen de parvenir à cet équilibre ? En commençant par changer certaines habitudes de vies dont on sait qu’elles sont nuisibles par des attitudes bienfaisantes. Il y à un rapport de cause à effet entre l’être humain et l’univers, entre l’être humain et son univers intérieur. L’univers intérieur de l’être humain possède aussi ses lois qu’il convient de respecter. C’est cela le propos de Mikhaël Aïvanhov. Ses intentions sont humaines et nobles.