La méditation

La méditation et le yoga sont en vogue actuellement. Ces disciplines millénaires sont les prémices d’une société qui réalise plus que jamais qu’il est nécessaire de s’occuper de soi et de sa vitalité. Il existe une réalité moins tangible, une sous-couche de la réalité visible, un autre monde bienfaisant invisible tout autour de vous et pourtant palpable que les initiés et les âmes éclairées connaissent bien. Un univers qui diffère de tout ce à quoi vous avez été préparé et programmé dés votre plus jeune age.  

C’est un sujet dont on ne se moque plus. Jadis il n’était pas dans le bon usage dans la dialectique de faire part de sa sensibilité pour des croyances en un « au-delà » permettant de révéler des capacités humaines accrues. Il existe bien un cheminement, une voie permettant de réaliser vos desseins dans beaucoup de domaines.

Cette route éclairée vous permet de relier des milliers d’étoiles qui illuminent votre vie. De nombreuses découvertes seront  mises à jour dans un futur proche pour le plus grand bien de l’évolution.  Elles permettront de développer des concepts et de bâtir des centres d’intérêts  bien plus en affinité avec la biodiversité. Les universités intégreront de nouvelles matières en sciences physiques, humaines et environnementales.

 

L’humanité va résoudre des énigmes dans beaucoup de domaines. Les sociétés futures seront plus spirituelles. Le mot spirituel ne sera plus assimilé péjorativement à une classe d’individus illuminés ou à des mystiques marginaux. Le spirituel est un fondement dont l’âme a besoin  afin de retrouver son origine. L’être humain évolue sur terre entre deux polarité ;  le pôle négatif composé d’une matière terrestre et éthérique dense et le pôle positif constitué d’éléments subtils et énergétiques relié au monde astral et aux astres du système solaire. L’expérience des conséquences des activités humaines sur terre permet de comprendre que tout développement doit être réfléchi s’il veut durer.  Il n’y a pas de projets que l’on puisse élaborer sans subir des conséquences fâcheuses si ce projet n’est pas associer à une une profonde et intelligente réflexion. En créant aujourd’hui,  avec discernement et sagesse, dans le sens du cheminement des étoiles vous récolterez à coup sûr demain des myriades de bienfaits.

Par une étude sérieuse il est possible d’atteindre une connaissance satisfaisante des forces vitales qui régissent la vie. Ces forces résident en partie à l’intérieur de l’être humain. Vous possédez une réelle opportunité d’accéder à ce réservoir de puissance qui vous rapprochera de la réalité et du bon sens. Se poser et cesser toutes activités mentales amène l’ouverture de l’esprit. Consacrer un temps dans sa vie et se retirer apporte le calme. Le travail méditatif permet d’acquérir une connaissance profonde  de soi. Votre capacité à développer des desseins plus élevés s’accroît et votre cœur s’ouvre. Lors de la méditation l’esprit est apaisé. Au commencement il est très difficile d’atteindre ce simple état de la non pensée. Votre esprit vagabonde d’une pensée à l’autre, vous laissant aucun répit. Puis à force de persévérance vous observez progressivement que cet état d’immobilité est agréable. Vous commencez à apprécier ce moment de sérénité et de calme. Avec la pratique ces instants méditatifs  deviennent une ère de repos et de régénération indispensable.

I – Le détachement, la méditation et l’action :

Le détachement des sens installe le calme intérieur. Le calme intérieur amène la sérénité. La sérénité permet d’observer les choses avec précision et dans le non-jugement. Le non-jugement apporte l’objectivité. De l’objectivité découle la compréhension large et la vision claire. La compréhension large apporte l’unicité dans le mental. L’unicité dans le mental apporte la force intérieure. La force intérieure apporte l’énergie vitale. L’énergie vitale permet au mental d’accéder à la pensée juste. La pensée juste permet de déclencher l’action juste. Le détachement permet donc l’action. N’est-ce pas étonnant de comprendre que par un préalable d’inaction (le détachement), on obtient l’action ? Un axiome est une vérité qui s’explique et s’exprime par elle-même. Le détachement est donc une action intériorisée qui génère une force intérieure. Celle-ci permet l’action extérieure. La méditation n’est pas la passivité. La méditation est une action.

II – L’étude

Le mental vagabonde lorsqu’il n’est pas canalisé. L’énergie mentale non canalisé se volatilise, sans but ni dessein. Un mental canalisé génère une énergie subtile tout autour de l’être qui harmonise et régénère. Cette énergie est créatrice. Elle possède sa propre intelligence. Comment canaliser son mental et transmettre à l’esprit l’énergie créatrice ? C’est ici que commence la méditation. La méditation permet le détachement des sens afin que l’esprit puisse œuvrer dans la plus haute créativité sans être gêné par les tourments du mental. Lorsque nous sommes en état de réceptivité la fréquence vibratoire de l’Aura est amplifié et harmonisée tout en étant apaisée.

III – Les aides

Des entités célestes sont en contact avec le plan terrestre. Elles aident les être-humains dans leur travail spirituel. Pourquoi ces créatures si merveilleuses et si aimantes n’aident pas de façon significatives et plus évidentes ? La réponse est que ces créatures agissent constamment et inlassablement. C’est nous qui ne percevons pas leurs présences et leur travail auprès de nous. Imaginez que vous vous promenez dans la forêt. Si vous êtes quelqu’un de prévenant vous faites attention à ne pas écraser de vos pieds des petites fourmis sur votre passage. Si vous décidez d’avancer dans une direction dont le sol est rempli de ces petites créatures vous ne pouvez pas passer à moins de faire des dégâts. Si les fourmis étaient dotées d’une capacité de communication elles comprendraient vos intentions et feraient de la place afin que vous puissiez passer.

Les humains possèdent cette intelligence. Les créatures célestes ne peuvent pas intervenir chez les humains sans qu’une demande n’ai été formulé et cela est possible si seulement des conditions sont remplies. Il est nécessaire de créer les conditions d’apaisement à l’intérieur de soi afin d’accueillir ces créatures célestes qui existent dans une fréquence vibratoire très élevés. Le corps énergétique de l’humain doit être capable de supporter des courants cosmiques très puissants émanant de ces créatures. Elles-mêmes sont capable d’abaisser leur taux vibratoire mais jusqu’à un certain niveau qui reste très élevé pour une âme qui n’est pas préparé. Voilà pourquoi il y a peu de contacts physique. Les créatures célestes évitent d’êtres sur notre chemin pour ne pas nous écraser. « Aide-toi et le ciel t’aidera » est une métaphore qui prend un sens concret à la lumière de cette vérité révélé.

Il y a une autre raison qui est d’ordre temporelle. Le temps cosmique n’est pas le temps terrestre. Le temps sur terre est assujettie à la rotation de la terre autour du soleil. L’évolution d’une âme concerne un nombre considérable d’existences successives au-delà des limites du continuum espace-temps du système solaire. La destinée d’une âme se déroule dans l’Éternité. Cette dimension est vertigineuse pour un humain certes. Pourtant pour comprendre les processus vitaux de l’âme il est nécessaire d’étudier la métempsychose *(la réincarnation). Au fur et à mesure de cette étude précieuse tous les voiles de l’ignorance se dissipent et les mystères de la vie se révèlent de façon évidente. La méditation permet d’aligner les centres psychiques (les chakras)  et de contrôler la fréquence vibratoire des corps subtils. La méditation permet donc d’être approché par des entités bienveillantes du cinquième règne de la nature et ainsi d’être aidé dans notre cheminement.

Bien entendu le but de la méditation n’est pas de communiquer avec des entités célestes. Il s’agit d’un support, d’une aide possible. La méditation peut être vécu très simplement dans un travail d’introspection personnel et individuel afin de trouver la sérénité ou plus simplement une espace de détente.

* La littérature de Rudolf Steiner ; son étude sur la cosmologie et l’anthroposophie est l’une des meilleures méthode pour approcher la compréhension de la réincarnation. L’initiation ou la connaissance des mondes supérieurs.